Voici quelques recettes très simples et très rapides à faire, avec des ingrédients à trouver en magasins bio… ou dans les placards de la cuisine, toutes 100 % naturelles et qui peuvent être 100 % bio, sans aucun ingrédient de synthèse, et conçues pour fabriquer de petites doses de produits, de façon à ne pas avoir besoin d'y ajouter de conservateurs.

Voici quelques recettes très simples et très rapides à faire, avec des ingrédients à trouver en magasins bio… ou dans les placards de la cuisine, toutes 100 % naturelles et qui peuvent être 100 % bio, sans aucun ingrédient de synthèse, et conçues pour fabriquer de petites doses de produits, de façon à ne pas avoir besoin d'y ajouter de conservateurs.   

Rubrique

Très riche en minéraux, le melon contient aussi des caroténoïdes et de la superoxyde dismutase, des atouts anti-âge !

Notre connaissance des organismes marins est encore limitée et ne s'étendrait qu'à 20 ou 30 % des espèces existantes. Et sur les 40 000 répertoriées à la surface du globe, seules 40 sont utilisées aujourd'hui en cosmétique. Mais les recherches avancent et les algues, avec leur immense diversité et leurs multiples propriétés, sont et seront de plus en plus présentes dans nos produits.

Au fil du temps, l’épiderme a tendance à s'assécher et à perdre en éléments lipidiques. Il a besoin, en compensation, de plus en plus de bons actifs cosmétiques pour prévenir et maintenir son hydratation, sa tonicité et son élasticité.

Il n’y a pas plus efficace qu’un massage du visage, une fois par jour, pour conserver une peau tonique, ferme et souple le plus longtemps possible.

Tout ce que le monde animal compte de mammifères pourrait, au moins en principe, représenter une source lactée pour la cosmétique. Celle-ci n’utilise pourtant le lait que d’un petit nombre d’espèces… qu’elle peut traire facilement, et avec intérêt !

Les épices, ce n’est pas bon que pour la cuisine ! La tambouille cosmétique en fait aussi ses délices, et la peau se satisfait souvent de ces bouquets relevés (et bien tonifiants) qu’elles forment dans nos crèmes… aux petits oignons !

Sur le corps comme sur le visage, une peau qui vieillit a tendance à s’affiner, s’assécher, perdre en collagène et en élastine. Sur ses parties les plus fragiles, elle se distend peu à peu, se relâche ou s’affaisse… assez disgracieusement. Comment lutter contre ce relâchement à tous les étages ?

Ronde, juteuse, pulpeuse, gaie, lumineuse et radieuse, l’orange est le symbole parfait de la générosité. Et c’est l’oranger tout entier qui est à cette image, offrant aux formulateurs cosmétiques ses fleurs et ses feuilles comme les multiples ressources de ses fruits.

À beau raisin, beau teint. Ce slogan pourrait être repris par la cosmétique, tant il ne mentirait pas et tiendrait toutes ses promesses. La vigne offre en effet un bouquet épanoui d’actifs généreux… à déguster sans modération.

C’est bien sûr sa teneur en lycopène, puissant antioxydant, qui fait le premier intérêt de la tomate. Mais il n’y a pas que le lycopène dans la tomate : elle est ainsi fort riche en vitamines et minéraux, autant d’éléments nutritifs appréciés par nos épidermes souvent malmenés.

Rubrique

Dans notre société individualiste et stressée, savoir rire de soi et de la situation est quasi devenu une question de survie. Le rire est un cadeau et une arme, un outil de communication et même un médicament…

C’est un processus inéluctable. Comme nos artères et notre organisme tout entier, peu à peu et dès le premier jour de la vie, la peau vieillit. Au fil des semaines, des mois, et surtout des années, les signes de cette évolution se font de plus en plus visibles. Comme notre envie de les cacher, voire de ralentir le processus… Mais comment s’y prendre, et qu’est-ce qui marche vraiment ?

L’huile d’argan (ou d’argane) est une grande Dame. Elle a de qui tenir. C’est que son père en a vu d’autres, lui qui veille sur la terre du Maroc depuis l’ère tertiaire. Débonnaire, il laisse les chèvres grimper sur ses branches pour aller chaparder ses précieux fruits. C’est peut-être son laisser aller philosophe qui a soufflé aux naturalistes son nom scientifique «Argania spinoza».

"Flavonoïdes" : les spécialistes en nutrithérapie et en anti-âge n’ont plus que ce mot à la bouche. Ces véritables stars sont même promues "nouveaux antioxydants", bien qu’elles soient employées à de toutes autres fins depuis des centaines d’années. Partons à leur rencontre afin de découvrir, et surtout de profiter, de leur potentiel.

Découvrez nos livres santé

Mon herbier de feuilles de forêts
Les plantes qui guérissent (Poche)
Et si vous faisiez tout vous-même?
Les compléments alimentaires qui guérissent