embolie pulmonaire

Rubrique

Les patients sous antivitamines K connaissent bien l’INR, autrement dit « l’International Normalized Ratio », l’un des marqueurs principaux de la coagulation. Trois lettres mystérieuses qui concentrent l’inquiétude de nombreux patients lorsque le chiffre attendu est trop bas ou au contraire trop élevé.

Rubrique

Quoi de plus normal qu’un essoufflement en montant les escaliers, en courant après un bus ou tout simplement lorsque l’activité est physique ? L’essoufflement devient pathologique lorsqu’il est inattendu ou qu’il s’avère particulièrement marqué. Gros plan sur les 4 causes d’essoufflement les plus fréquentes.

Rubrique

Un point de côté en bas des côtes, un essoufflement, une toux ou encore une petite poussée de fièvre, le tout dans un contexte de plâtre de la cheville ou d’intervention chirurgicale, il n’en faut pas beaucoup plus pour évoquer une embolie pulmonaire.

Rubrique

Suspicion d'embolie pulmonaire, insuffisance respiratoire ou encore troubles respiratoires sont quelques-unes des indications du prélèvement de sang artériel afin d'analyser sa composition en oxygène et en gaz carbonique mais aussi son acidité.

Rubrique

Un essoufflement, une douleur thoracique dans les jours qui suivent l’apparition d’une douleur dans le mollet… il n’en faut jamais beaucoup plus pour suspecter une embolie pulmonaire et une phlébite. Le dosage sanguin des D-dimères fait souvent partie du bilan demandé par le médecin.

Rubrique

En soi, cracher un peu de sang n’est pas grave. Tout dépend en réalité de la cause et de l'importance du saignement. Car l’hémoptysie, le nom savant de ce symptôme inquiétant, peut correspondre à de nombreuses causes, dont l'embolie pulmonaire et le cancer du poumon.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Chimiofolies
Recettes gourmandes anti-cancer