Neuf façons… de voir les régimes

Il y a autant de régimes que de sectes religieuses, et chaque inventeur défend le sien comme parole d’Évangile. Il est vrai que la surcharge pondérale est un facteur de risque pour toutes les maladies de civilisation, il FAUT s’en occuper. Mais si vous écoutez tous les conseils qui circulent, vous ne saurez plus où donner de la tête…

1. Les adeptes de toutes ces écoles alignent une longue liste de gens miraculés par leur régime. Or, celui qui réfléchit trois fois par jour à la manière de composer le menu idéal pour régler son problème de santé crée des conditions très favorables à sa guérison – quel que soit le régime qu’il suit. « Vouloir guérir, c’est déjà être à moitié guéri » disait Sénèque – il y a deux mille ans.

2. Mon humoriste préféré, Jean-Michel Cohen, vient de sortir son dixième ouvrage sur l’amaigrissement, qui affiche sur la couverture : « Le premier régime 100 % efficace, 100 % durable ». Aveu que les neuf premiers sont à mettre à la poubelle ?

3. Il est maintenant scientifiquement prouvé que boire avant de se mettre à table aide à rétablir l’équilibre entre solides et liquides dans notre alimentation et fait maigrir. Le Dr Fereydoon Batmanghelidj, auteur de Votre corps réclame de l’eau (Éditions Jouvence), le prêche depuis des décennies. Il conseille de boire un litre d’eau trente minutes avant les repas. Excellent conseil, parce que trente minutes avant de manger, c’est encore la tête qui mène la danse. Après – c’est plutôt la panse !

4. Dans la nature, les monodiètes se suivent et ne se ressemblent pas : des fraises au moment des fraises, des cerises au temps des cerises, des pommes quand elles sont mûres… Prenez ce qu’il y a de mieux chaque saison dans votre région. On n’a pas besoin de républiques bananières à l’autre bout du monde !

5. Parler de ce que l’on consomme ne tient compte que de la moitié du problème. Il faut aussi augmenter les dépenses. Bougez donc à chaque heure et, deux fois par jour, sortez votre chien – même si vous n’en avez pas. Ou alors, sortez le chien de la voisine. Ainsi, c’est elle qui le prend en charge, et c’est vous qui en profitez…

6. Un bon régime, c’est : pas de régime pendant cinq jours, puis, deux jours par semaine – pas forcément consécutifs : un petit déjeuner léger le matin et un souper léger le soir. C’est le régime « FAST » ou « 5/2 ».

7. « Qu’est ce qu’il faut manger pour maigrir ? » est une question carrément idiote, vous ne le trouvez pas ? Shelton, le grand maître de l’hygiénisme, donne le bon ton pour les régimes : « Le moins, c’est le mieux ». Ce n’est pas ce que l’on mange qui est important –  mais CE QUE L’ON NE MANGE PAS !

8. Prenez exemple sur Jeanne Calment. Elle avait révélé à un journaliste allemand : « Je n’ai jamais mangé le soir. Ça donne une pêche extraordinaire le lendemain matin. Voilà le secret de ma longévité ! »
Faites donc comme elle, même si vivre 120 ans ne vous intéresse pas forcément.

9. Dukan, Atkins, Fricker, Cohen – c’est un va-et-vient incessant, surtout au printemps. Et si vous lisez leurs ouvrages en parallèle, vous allez devenir fou, tellement leurs conseils se contredisent. Mais ces livres peuvent réellement vous être utiles pour perdre du poids : mangez-en quelques pages chaque jour…
En matière de régimes, vous pouvez appliquer un principe (presque) bouddhique : écoutez tout le monde – MAIS SURTOUT VOUS-MÊME !

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Le Guide du thé vert
Trucs et astuces de santé
Mon cahier de sophrologie