Neuf raisons d'apprécier l'eau

  1. L’eau, c’est la vie.
    Deux tiers de notre corps en sont composés. Nous pouvons vivre sans nourriture pendant trois semaines. Mais il est difficile de survivre sans eau pendant trois jours.
  2. L’eau est importante, non pas pour ce qu’elle apporte, mais pour ce qu’elle EMPORTE.
    La meilleure boisson est donc L’EAU PURE. Mais la publicité veut installer un réflexe pavlovien : le bien être provoqué en buvant à sa soif est transféré vers une saveur artificielle, odeur artificielle, couleur artificielle, et tout cela dans un emballage artificiel.
  3. Dans le menu de certaines chaînes de fastfood, les sodas sont à volonté, mais pas l’eau – pour faire perdre aux jeunes l’habitude d’en boire.
    Et attention : des recherches scientifiques récentes montrent que le fructose de maïs de ces produits fait non seulement grossir, mais IL FAIT AUSSI BAISSER LE Q.I. Et celui qui en prend, en prendra encore et encore, de plus en plus, toute sa vie, en oubliant l’eau, la seule boisson digne de ce nom.
  4. C’est l’eau aussi qui, après l’effort, nous fait du bien sous la douche, l’eau et rien d’autre. Empêcher la transpiration par des antiperspirants est la pire des solutions : les toxines qui veulent s’évacuer par les aisselles s’accumulent dans les seins.
  5. C’est la brosse qui lave les dents, aidée par l’eau. Le savon de Marseille et l’eau remplacent bien la mousse à raser – au blaireau ! Laver la maison sans produit agressif nous fait frotter un peu plus – ce qui rompt salutairement notre vie bien trop sédentaire.
    Et, pour laver le linge, nous avons une machine qui, oui, a besoin de détergents qui, oui, polluent l’eau. Mais des produits biodégradables existent, et aussi des balles de lavage - pour en utiliser le moins possible.
  6. Nous avons besoin de l’eau pour le jardinage, l’agriculture, pour combattre le feu.
    Il faut reboiser les régions déforestées dans le monde pour en avoir suffisamment, partout et à tout moment : la forêt emmagasine l’eau de pluie et la reconstitue pendant des périodes de sécheresse.
  7. Ce circuit d’eau entre la mer, les nuages, la pluie, les sources, les ruisseaux, les rivières et la mer nous relie à toute la terre : l’eau circule dans tous les êtres vivants, dans toutes les choses vivantes. Elle nous relie aussi à toute l’Histoire de la Terre : “L’homme de Néandertal l’a déjà bue au temps des cavernes, et sa femme s’en servait au jardin pour arroser ses fossiles…”* (* Elle est de qui, cette belle phrase ?)
  8. Le sang qui coule dans nos veines, ce n’est ni du café, ni du cola : c’est de l’eau, remplie de substances vitales qui circulent entre nos organes. Le café n’est même pas une boisson : il déshydrate !
    Et polluer l’eau, c’est polluer nos veines. Dans les années 1960, le Rhin était interdit à la baignade – à cause de la pollution. Aujourd’hui, on peut s’y baigner, l’eau est devenue suffisamment propre.
    OSONS IMAGINER QU’UN JOUR, ON PUISSE À NOUVEAU BOIRE L’EAU DE NOS RIVIÈRES !
  9. Les produits chimiques polluent la nappe phréatique, les rivières, les océans, la pluie et les glaces (pas si) éternelles.
    EMPÊCHONS-LES AU MOINS DE POLLUER NOTRE PEAU, NOS CHEVEUX, NOS DENTS, NOTRE LINGE, NOS MAISONS.
    Comme disait Coluche, à propos de toutes ces cochonneries : « Et dire qu’il suffirait qu’on n’en achète plus pour que ça ne se vende pas ! ». Faisons-le !
    Pour vivre heureux comme un poisson dans l’eau.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes & recettes à l'huile d'olive
Chimiofolies
Champignons Comestibles
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science