Boutons sur le gland : la solution !

Truc envoyé par Jean V. du Vaucluse
La solution trouvée par un de nos lecteurs pour se débarrasser d'un bouton très gênant !

« Des plaques et des boutons rouges sont apparus sur l’extrémité de ma verge, provoquant picotements et brûlures, notamment au niveau du sillon. J’ai essayé plusieurs traitements naturels : huile essentielle de lavande douce ou d’arbre à thé, crème au jojoba ou au calendula, extrait de pépins de pamplemousse... Sans effet. Le médecin a diagnostiqué une mycose et nous a prescrit, à mon épouse et à moi, des pommades anti-mycosiques (Pevaryl)... sauf que ce n’était pas une mycose et que le traitement a amplifié le phénomène inflammatoire. Le médecin m’a alors prescrit une pommade à la cortisone : le soulagement a été rapide mais les plaques rouges revenaient rapidement. Quels que soient les traitements, jour après jour, l’irritation devenait plus douloureuse, les boutons rouges évoluaient en vésicules avec des sérosités. En faisant des recherches sur Internet, je me suis aperçu que je n’étais pas un cas isolé et que, pour certains hommes, ce trouble apparemment bénin restait sans solution. J’ai eu l’idée de « sécher » les vésicules en mettant une bande de papier fin (genre papier toilette) entre la peau du prépuce et le gland et en restant décalotté le plus possible. En trois jours, la situation (qui durait depuis deux semaines) s’est améliorée. Et puis, en rangeant la pharmacie familiale, je suis tombé sur un tube de Parfenac, pommade contre les irritations et les piqûres d’insectes, normalement déconseillée sur les muqueuses. J’ai essayé. Amélioration dans l’après-midi. Renouvellement de l’application toutes les 4 heures, en utilisant du papier fin pour qu’il n’y ait pas de contact entre le gland et la peau du prépuce... La guérison a été complète dans les 48 heures. »

Mon avis : différents noms scientifiques, regroupés sous le terme de « balanite », décrivent ces symptômes et certains médecins finissent par proposer — sans garantie de réussite — la circoncision, tant c’est gênant et déprimant. Alors bravo si vous avez trouvé la solution ! Le Parfenac est soumis à une prescription médicale. Une autre crème, le Cicalfate des laboratoires Avène semble aussi donner de bons résultats.

Paru dans Belle-Santé n° 113.

Si ce truc a fonctionné pour vous, merci de nous en faire part sur notre forum.