Pomme de terre contre hémorroïdes et fistule

Truc envoyé par Jean-louis G. de Noisy-le-sec
Et si une simple pomme de terre pouvait vous guérir.

« Je suis un ancien routier, j'ai fait le Moyen-Orient (…). J'avais des hémorroïdes depuis des années ainsi qu'une fistule. Le médecin avait dit : "On opérera les deux en même temps". Mais comme j'avais la "trouille", j'ai attendu, jusqu'au jour où un ami du Moyen-Orient m'a dit ce qu'il fallait que je fasse : prendre une pomme de terre (petite), l'essuyer et la garder toujours dans sa poche jusqu'à ce qu'elle devienne dure comme un caillou et qu'elle ait rétréci de moitié. Depuis des années, je n'ai plus rien, ni hémorroïdes, ni fistule, alors que j'avais fait ce truc uniquement pour les hémorroïdes. J'en ai fait profiter beaucoup d'amis qui m'ont remercié.»

Mon avis : Ça mérite vraiment d'être essayé. Certains transportent aussi des marrons, dans les poches, pour lutter contre les rhumatismes et les hémorroïdes.

Paru dans Belle-Santé n° 91.