La fumeterre (fumaria)

La fumeterre est avant tout une plante dépurative. C’est-à-dire qu’elle vous aide à éliminer les toxines. Elle agit surtout au niveau digestif, mais aussi urinaire et ce n’est pas un hasard si elle est utilisée depuis bien longtemps et dans de nombreux pays pour soigner les maladies de peau.

Bien des vertus...
Employée depuis des millénaires pour réguler la vésicule biliaire et purifier le teint, c’est un remède idéal pour mieux digérer et chasser les imperfections de l’épiderme. On l’emploie aussi bien en cas de maladies cutanées (eczéma, psoriasis, dermatite…) que pour activer l’élimination digestive et urinaire.

Une amie de la vésicule
La fumeterre régule la sécrétion de la bile. Lorsque la vésicule en fabrique trop, elle la freine et, à l’inverse, la stimule lorsque la bile manque. La fumeterre permet donc ainsi une meilleure digestion et une bonne élimination des toxines et vous débarrasse, par exemple, des migraines digestives.

Une plante à deux vitesses
La fumeterre est très particulière… car ses effets changent au fil de son utilisation. Les huit premiers jours, elle est stimulante et fortement dépurative. Puis, elle devient calmante et même hypnotique. On l’emploie donc différemment selon les effets recherchés.

Ses grandes indications
La fumeterre, qui ne présente ni toxicité ni contre-indications, est recommandée pour ses propriétés dermatologiques et digestives, mais aussi, lorsqu’elle est employée sur plusieurs semaines, pour ses vertus neurotoniques (elle est légèrement hypotensive et, surtout, apaisante lorsqu’on la prend en cure prolongée).

En résumé, ses indications :
- Eczéma
- Urticaire
- Psoriasis
- Lichen plan
- Troubles de la vésicule biliaire
- Fatigue hépatique
- Colopathie fonctionnelle, ballonnements
- Migraines digestives
- Palpitations
- Hypertension.

Comment l’utiliser ?
On prépare la plante entière en décoction légère : mettez 20 grammes de plante coupée en morceaux dans un litre d’eau froide. Portez sur le feu et laissez bouillir deux minutes avant de filtrer. En général, on recommande trois à quatre tasses par jour entre les repas. Cette tisane est très amère (comme beaucoup de tisanes bonnes pour le foie). Si son goût vous rebute, vous pouvez choisir de la prendre sous forme de gélules ou de comprimés.

L'article de Sophie Lacoste est paru dans Belle-Santé n° 120 (épuisé).