Organiser le jardin en petits carrés

Rubrique

Si, comme tout jardinier, vous rêvez de disposer de légumes frais de mai à octobre en quantité suffisante et ce, sans trop de travail, n’hésitez pas à réorganiser votre jardin en petits carrés. C’est tout simple et cela présente de nombreux avantages.

Le principe de base

Il repose sur le mélange d’espèces et de variétés différentes.
- la surface globale est divisée en petites zones.
- sur chaque zone sont associés quelques pieds de plusieurs variétés.
- dans chaque zone, les variétés seront plantées à des stades de développement différents.

Les avantages du système

> Moins de maladies et de parasites sur les légumes entraînent moins de traitements.
> En dispersant les plants dans tout le jardin et en associant des espèces différentes, les parasites, quels qu’ils soient, ont bien du mal à s’installer.
> Le travail de désherbage et de binage est limité au strict minimum car le terrain est toujours occupé.
> Engrais verts, succession de 2 à 3 cultures au cours de la saison, et associations de plantes : les carottes posent moins de soucis de désherbage si elles sont semées à l’abri des laitues, il en est de même pour les poireaux au milieu des céleris…
> Le travail de récolte et de conservation n’est plus une corvée. Quelques pieds des différents légumes avec une maturité échelonnée évitent les excédents de récolte et permettent de consommer des produits toujours frais. Savez-vous que 3 pieds de courgette bien conduits suffisent à une famille de quatre personnes ?
> Le travail du sol est plus aisé avec de petites surfaces, l’effort et les postures de travail sont plus variées, ce qui est bon pour l’organisme et limite les effets de fatigue physique qui peuvent survenir avec des gestes répétitifs sur une longue durée.
> L’aspect du jardin se modifie, plus sauvage sans doute.
> On peut mieux jouer sur la diversité de l’alimentation et sur les saveurs avec les associations : les radis au voisinage des carottes sont plus doux, au voisinage du cresson, leur goût diffère…


Zinnia - ciboulette - choux - menthe - tomate : association parfaite et esthétique

La mise en oeuvre

=> Délimitez des "carrés" de culture dont la largeur est au maximum de 1.10 m pour faciliter l’entretien sans avoir à piétiner la terre cultivée.
=> La longueur varie en fonction de votre jardin et de la culture : un carré de 1.10 m x 1.10 m est adapté pour un semis de radis et de carottes. Prévoir 1.10 m x 3 m pour les pommes de terre ou les concombres…
=> Le nombre de carrés est un multiple de trois pour respecter la rotation des cultures : cultures améliorantes (engrais verts, pois, haricots, fèves…), cultures exigeantes (légumes-feuilles et légumes fruits) puis cultures moins exigeantes (légumes racines, bulbes et tubercules).
=> On sème ou l'on plante à dates échelonnées, ou des variétés de précocités différentes pour étaler les récoltes.
=> N’oubliez pas la règle absolue : ne cultivez jamais, deux fois de suite, au même endroit des légumes de la même famille botanique.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Et si vous faisiez tout vous-même?
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Ma bible de la phytothérapie