P comme… Parfum

Le Parfum peut faire envie, le Phenoxyethanol peut inquiéter… Tous deux sont des ingrédients cosmétiques commençant par la lettre P ; et tous deux peuvent avoir des choses à cacher ! Voici la suite de notre dictionnaire explicatif dédié à la cosmétique, pour en savoir chaque mois un peu plus sur ce que renferment nos produits d’hygiène et de beauté.

Parfum


La formule simple d'une huile parfumée… avec une composition aromatique porteuse de quatre molécules aromatiques allergènes.

SA FONCTION. Le terme INCI de Parfum (l'équivalent de Fragrance sur les étiquettes des produits anglo-saxons) recouvre toutes les compositions aromatiques ainsi que leurs ingrédients, destinés à masquer la senteur originale (et pas toujours très engageante) de certaines matières premières ou à en donner une agréable au produit cosmétique fini.
SON ORIGINE. Le terme recouvre en fait une multitude de substances différentes, qui peuvent être d'origine naturelle (une huile essentielle ou un extrait de plante...), synthétique ou animale (même si ces dernières sont de plus en plus fréquemment remplacées par leurs "copies" issues de la synthèse).
À SAVOIR. Chaque composition aromatique peut comprendre des dizaines voire des centaines de molécules aromatiques différentes. Le détail de leur composition, par exception au principe de déclaration exhaustive de tous les ingrédients présents dans une formule, n'a pas à être explicité sur l'étiquette : elles sont donc toutes regroupées sous le terme générique de Parfum.
Difficile alors d'évaluer de façon globale l'innocuité ou la tolérance de ce composé. D'autant qu'on ne sait rien non plus de la façon dont il a été obtenu (quels solvants ont été mis en œuvre, par exemple...).
On peut seulement noter que les parfums sont réputés pour constituer une des principales sources des allergies dues à l'utilisation des cosmétiques, certains se révélant de plus photo-sensibilisants, d’autres irritants pour la peau. Et que de nombreuses substances utilisées pour l'extraction industrielle des molécules aromatiques sont dotées d'un potentiel toxique avéré.
SES PRODUITS. Toutes les catégories de cosmétiques ! Sauf ceux qui s'affichent "sans parfum", qu'on recommande fortement pour les bébés ou les peaux sensibles…

Phenoxyethanol


Du phénoxyéthanol accompagné d'un autre conservateur (allergisant) : on peut sûrement trouver mieux que ce lait hydratant pour bébé !

SON RÔLE. Le phénoxyéthanol est un conservateur antibactérien, utilisé pour protéger les formules cosmétiques des contaminations microbiologiques. 
SON ORIGINE. C'est un composé synthétique.
À SAVOIR. Le phénoxyéthanol appartient à la grande famille des éthers de glycol, comprenant environ 80 substances chimiques, aux caractéristiques et propriétés toxicologiques très diverses. À ce titre, il a fait, et depuis plusieurs années, l'objet de nombreuses controverses (il est notamment suspecté d'induire des effets neurotoxiques et des troubles neurologiques), mais a toujours été défendu, tant par l'industrie cosmétique conventionnelle que par les autorités sanitaires qui le considèrent sûr d'emploi aux doses autorisées (maximum 1 % du produit fini).
Rebondissement en mai dernier avec la publication d'un rapport de l'ANSM (Agence nationale des médicaments et des produits de santé) concluant à une marge de sécurité insuffisante pour les enfants de moins de 3 ans et préconisant d'abaisser la concentration maximale autorisée à 0,4 % dans les produits qui leur sont destinés. La presse a retenu le danger des "lingettes pour bébés"… même si on trouve du phénoxyéthanol dans de très nombreuses autres catégories de cosmétiques.
SES PRODUITS. Tous peuvent en contenir… sauf les produits bio qui se l'interdisent.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Le jeûne : mode d’emploi