Parabènes, MIT, Triclosan…

Les conservateurs mis à l'index par l'Europe

Parabènes interdits dans les produits pour bébés, alerte sur la MIT dans les produits non rincés, Triclosan banni des produits de rasage… Ces derniers mois, l'Europe vient de prouver, données scientifiques à l'appui, qu'on n'avait pas tort de se méfier de la chimie conservatrice…

Si les conservateurs ont toute leur utilité en cosmétique, il en est pourtant certains dont les effets néfastes sur la santé l'emportent sur la sécurité microbiologique qu'ils apportent aux produits.

LES PARABÈNES font l'objet depuis plusieurs années de la méfiance des consommateurs avertis :
- la Méthylisothiazolinone (MIT) suscitait l'inquiétude des dermatologues du fait de son caractère hautement allergisant.
- le Triclosan était décrié pour son potentiel de perturbateur endocrinien (capable d'interférer avec le fonctionnement normal de notre système hormonal).

AVIT-ON RAISON DE S'INQUIÉTER ?
Certains experts, notamment de l'industrie cosmétique conventionnelle, affirmaient que non, et que toutes ces suspicions n'avaient pas de fondements scientifiques solides. L'Europe leur a pourtant donné tort, confirmant les craintes et prenant des mesures de protection de la population, sur la base des évaluations indépendantes de son Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel