Quand les pesticides dégradent les arômes du vin

Le goût des pesticides dans le vin
Gilles-Éric Séralini et Jérôme Douzelet
Éditions Actes Sud
144 pages
10 x 19 cm
14,80 €.

Bien que ce ne soit pas à proprement parler un guide œnologique, ce court essai très instructif s’adresse aux gourmets. Sous la forme d’une conversation, le chef cuisinier Jérôme Douzelet et le scientifique lanceur d’alerte infatigable Gilles-Éric Séralini, connu pour son combat contre les pesticides et les OGM, témoignent d’une expérience originale rassemblant cuisiniers et vignerons en vue de déterminer et décrire le goût des résidus de pesticides présents dans les bouteilles en comparant des vins de la viticulture conventionnelle et biologique.

La viticulture conventionnelle est un des plus gros consommateurs de pesticides au monde. Les concentrations tolérées des résidus de pesticides dans le vin sont bien supérieures à la limite autorisée dans l’eau potable. Les pesticides altéreraient aussi le goût du vin, mimant des arômes et trompant nos sens. Il n’est pas certain que chacun ait le nez et le palais pour parvenir à déceler les onze pesticides parmi les plus répandus dans le vin, compilés dans les fiches à la fin, mais en retraçant les différentes pratiques à l’œuvre, cette lecture questionne notre consommation en plaidant pour le vin bio. À lire sans modération.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les huiles essentielles qui guérissent
La médecine nous tue
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent