Que manger contre les nausées et le foie fatigué ?

Rubrique

En cette période de fin d’année, repas festifs riment souvent avec troubles digestifs. Certains aliments ont le don de nous «retourner le foie». D’autres, au contraire, facilitent sa tâche. Petit guide simple et pratique pour que tout le monde passe de bonnes fêtes de fin d’année…

C’est la saison des foies en déroute et des plaintes digestives. On ne va pas revenir sur la période des fêtes : chacun sait que les graisses, l’alcool, le sucre et les excès en tous genres ne sont pas du goût de notre système digestif, qui se plaint bruyamment chaque année. C’est la « crise de foie », plutôt appelée « sensibilité hépatique » par les médecins.
Vous avez tout intérêt à détoxifier, purifier, drainer : en route pour le grand ménage de printemps intérieur. C’est tout le propos de cet article.

PRÉVENIR VAUT MIEUX QUE GUÉRIR…
- AVANT
La semaine qui précède (voire les 15 jours), faites « maigre » : des soupes maison où mijotent de bons légumes drainants. Surtout, le moins possible de graisses, de sucres et zéro alcool. Limitez au maximum la viande, les fromages, les produits laitiers. Avec ce « régime », vous mettez votre foie au vert, il sera en grande forme le jour J.

- PENDANT LE REPAS
Gardez en tête qu’il est tout à fait possible de réveillonner « diététique » tout en faisant la fête.
Le grand secret, c’est 1 verre d’alcool = 2 verres d’eau. Côté « solide », un grand plateau de fruits de mer, ou même, classique entre les classiques, de la dinde aux marrons. Pourquoi pas ?
Le vrai « + » : plus vous irez prendre l’air, mieux ça se passera pour vous.

- LE LENDEMAIN
Si vraiment vous vous sentez mal, un jour de jeûne complet mettra l’ensemble du système digestif au repos. Il l’a bien mérité. Ce programme ne vous enchante guère ? La lecture de l’excellent : Les surprenantes vertus du jeûne, de Sophie Lacoste (éditions Leduc. S) vous fera changer d’avis.

LES BONS RÉFLEXES ALIMENTAIRES
VOS AMIS
- Toute la journée, buvez des verres d’eau arrosés de larges traits de jus de citron.
- Le gingembre.
- Les herbes : basilic, coriandre, menthe et estragon, pissenlit.
- Le cresson.
- Le riz (blanc pour une fois), les haricots secs, le pain, les bananes, les féculents... en toutes petites quantités !
- Le tofu.
- L’eau de Vichy Saint-Yorre ou Célestins.
- Le radis noir.
- L’artichaut.
- L’huile d’olive.
- La dinde.
- Infusions de romarin, fenouil, gingembre, menthe et/ou mélisse.

VOS ENNEMIS
- Les œufs.
- Les graisses (surtout cuites).
- L’alcool.
- Le lait .
- Le café (même décaféiné).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Le Guide du thé vert
Trucs et astuces de santé
Mon cahier de sophrologie