Qu'est-ce-qu'on mange en septembre ?

Si vous ne vous êtes pas offert (ou pas encore) l’excellent ouvrage de Virginie Parée et Jean-François Seité L’alimentation santé, les recettes !, voici, en cadeau de rentrée, un petit rappel des grandes règles du « bien manger » et ce qu’ils vous proposent de mettre au menu pour le mois de septembre...

Pour l’immense majorité d’entre nous, manger est un des plaisirs de la vie, et cela doit le rester ! Alors, quand l’alimentation-santé vient se confondre avec l’alimentation-plaisir, nous touchons au but !
Beaucoup de publicités nous font croire que le plaisir (et parfois la santé, voire la minceur) viendra par la consommation de ces préparations industrielles dont on nous rebat les oreilles à longueur d’année. Nos enfants, dès leur plus jeune âge, imaginent que « ce ne sera bon », que si c’est industriel ! Céréales, préparations lactées, sodas, jus à base de fruits, ersatz de fromage, tout est mis en place pour nous conditionner au plus tôt !
Pourtant, on peut faire des repas simples, variés et diététiques, tout en gardant une dimension de plaisir pour toute la famille.

Quels sont les fondamentaux à respecter ?

Le contrôle des sucres

Notre alimentation moderne est beaucoup trop riche en sucres. Même lorsque nous avons l’impression de manger en majorité des repas plutôt salés, il se trouve qu’un grand nombre d’ingrédients contiennent des sucres cachés.
L’impact sucré d’un aliment s’évalue par l’Index Glycémique (IG). Il se mesure sur une échelle de 0 à 100. Plus l’index est proche de 100, plus l’assimilation des sucres est rapide et plus c’est brutal pour notre pancréas :
- de manière générale, les protéines et la plupart des fruits et légumes ont un IG de 0 à 40 ;
- les céréales complètes, légumineuses et fruits exotiques ont un IG entre 40 et 60 ;
- tous les aliments raffinés, pains blancs, céréales, alcools, pâtisseries, sodas et quelques rares légumes comme les potirons ou les carottes cuites ont un IG supérieur à 60.

Choisir les bons gras

Faire le choix des bons gras est, tout compte fait, très simple. Dans leur immense majorité, ils proviennent d’aliments naturels non transformés : oléagineux, huiles extraites à froid, poissons gras.

Respecter l’équilibre acido-basique

Lors du processus digestif, les aliments se transforment soit en acides, soit en bases. Les protéines d’origine animale, par exemple, sont acidifiantes alors que les légumes sont basifiants. Cela n’a rien à voir avec le goût.

Quid du gluten et des laitages ?

Le gluten désigne un mélange de protéines que l’on retrouve dans certaines céréales : avoine, blé, orge et, dans une moindre mesure, seigle, kamut, épeautre. Force est de constater que nous sommes de plus en plus nombreux à souffrir d’intolérance au gluten et aux laitages.
Il se trouve que les aliments qui génèrent le plus de toxines lors de la digestion sont les laitages et le gluten. En conséquence, il est nécessaire de supprimer ce type d’aliments pour restaurer et cicatriser les muqueuses fragilisées de nos intestins.
Quand les intestins fonctionnent correctement, il n’est pas nécessaire de se priver d’aliments comme les pâtes, le pain ou les laitages. En revanche, il est toujours préférable d’en limiter la consommation et de rester vigilant sur leur qualité.

Dans votre panier...

Des fruits : avocat, banane, citron, coing, figue fraîche, fraise, fraise des bois, framboise, fruit de la passion, groseille, groseille à maquereau, kiwi, litchi, mangue, marron, melon, mirabelle, myrtille, mûre, nectarine, noisette, noix, papaye, pastèque, poire, prune, pêche, quetsche, raisin, reine-Claude, tomate.

Des légumes : artichaut, aubergine, bette, betterave rouge, brocoli, carotte, chou Romanesco, chou blanc, chou de Bruxelles, chou frisé, chou rouge, chou chinois, chou-fleur, chou-rave, citrouille, concombre, courge, courgette, céleri, céleri branche, épinard, fenouil, haricot, maïs, navet, oignon, panais, petit oignon blanc, poireau, poivron, pomme de terre, potiron, pâtisson, radis.

Une semaine de menus type

  DÉJEUNER DÎNER
Lundi Salade de poivron confit
Brochettes de poulet au fenouil
Brousse et quetsches
Gratin courgettes-carottes
Raisin et amandes
Mardi Petit flan de tomate
Omelette au saumon et épinards
Salade de fruits de septembre
Pamplemousse-avocat-crevettes
Salade verte
Mousse au chocolat
Mercredi Pommes de terre aux œufs de lump
Moussaka de canard
Kiwis
Soupe froide de courgettes à la menthe
Tofu en papillote
Petit suisse à la banane
Jeudi Taboulé de quinoa
Boulettes de volaille aux poireaux
Raisin
Pâtes aux palourdes « Lino Ventura »
Financiers aux fraises
Vendredi Tarte aux oignons grelots
Darne de merlu et poêlée asiatique
Salade de fruits de septembre
Salade composée de septembre
Crème de marrons
Samedi Salade de concombre
Coquelet au four et ses légumes
Tiramisu aux fraises
Galette de sarrasin œuf-chèvre
Melon
Dimanche Champignons à la grecque
Pierrade de la mer
Mousse aux pruneaux
Soupe au pistou
Tarte aux noix

 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?