À propos de la roténone...

jeu, 29/09/2011 - 15:48 -- Rebelle-Santé
Rubrique : 

J’ai été très surpris de lire au paragraphe des travaux de juin au jardin que vous conseilliez l’utilisation de la roténone, pesticide interdit en France depuis 2009 avec risque de maladie de Parkinson. Je suis moi-même une victime de cette saloperie. J’ai consommé en quantité des fruits ramassés par terre, n’ayant pas les moyens de les acheter bio. Hélas, les fruits au sol pompent les pesticides : je l’ai appris trop tard. »

M. P. de la Drôme

La réponse d'Angela David

Concernant la roténone et plus globalement les produits naturels que l’on utilise pour les traitements entre autres, il ne vous aura pas échappé que j’ai écrit qu’il fallait avoir une attitude responsable à savoir :
- que produit naturel ne veut pas dire absence de danger (et donc parfois de toxicité, c’est le cas de la roténone),
- que l’emploi d’un produit ne veut pas dire systématiquement risque pour le consommateur, mais assez souvent risque pour l’utilisateur, c’est le cas de la roténone et il me semble qu’à la page 110, je précise que le traitement est le dernier recours et doit être fait avec des précautions importantes. J’ai choisi de mentionner la roténone dans mon article car je préfère que les jardiniers qui possèdent encore des restes de roténone l’utilisent correctement plutôt que de s’en débarrasser, alors que les risques pour l’environnement pour ce type de déchets sont mal évalués et souvent mal gérés (soit par les particuliers eux-mêmes, soit parce que les filières de traitement  de ces déchets ne sont pas forcément très performantes).

Par ailleurs, je me permets quelques remarques :
- cette molécule est très instable à la température et à la lumière. Elle ne persiste que très peu de temps sur les légumes ou les fruits
- cette molécule est effectivement un neurotoxique pour les insectes et, semble-t-il, pour les humains.
Sachez que certains observateurs disent que l’incrimination de ces molécules dans les maladies neuro-dégénératives est très accentuée par les groupes industriels qui ne la produisent pas ! Certains classent la roténone dans les produits naturels peu préoccupants ; cette catégorie regroupe toutes les substances naturelles utilisées dans les usages traditionnels. Bref, comme d’habitude, nous n’avons que des informations partielles et partiales, il faut donc, et vous êtes dans cette posture-là, appliquer le principe de précaution.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 138

Paru dans le : 
Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer