Ayurveda : la chasse aux toxines

Toxine en sanskri se dit « ama ». Il s’agit de savoir reconnaître la présence d’ama dans le corps qui, en s’accumulant, engendreront une mauvaise santé.

Geneviève Martin

Les principes de nutrition qui permettent une bonne digestion sont tout aussi importants pour une bonne santé et une bonne énergie, et ceux-ci sont valables pour tout le monde.
En consultation, un médecin ayurvédique vérifie l’état de votre feu digestif et celui de vos tissus. Il donnera toujours des conseils pour nettoyer les toxines et corriger le feu digestif avant de donner un traitement régénérant afin que celui-ci puisse être efficace et sans danger.

LES TOXINES : AMA
Une mauvaise hygiène alimentaire entraînera la formation de toxines, même avec un bon feu digestif.
Ces toxines circulent dans le sang et la lymphe, puis se déposent dans les endroits à faible immunité. Au fur et à mesure que le dépôt « amasique » s’accumule et se fixe, il bloque les canaux et déséquilibre les doshas. Ce processus est le début de la mise en place d’une maladie. Et malheureusement, nos mauvaises habitudes alimentaires (parfois ajoutées à une alimentation de mauvaise qualité) font qu’en Occident, nous sommes nombreux à être fortement encrassés.

Les symptômes de la présence d’AMA dans le corps peuvent être :
- une langue chargée le matin au réveil
- une somnolence après le repas de midi
- une sensation de lourdeur physique et mentale, une apathie, un manque de vivacité, une faiblesse
- des nausées ou un dégoût de la nourriture par moment
- une peau et des yeux ternes
- des urines, des selles qui ont une odeur forte et désagréable, une transpiration qui sent anormalement fort
- un appétit faible ou irrégulier
- une élimination qui est perturbée (aménorrhée, rétention urinaire, constipation, flatulences)
- une absence de libido
- des selles qui ne flottent pas.

Les causes de la production d’AMA sont multiples :
- une suralimentation
- trop de boissons ou d’aliments froids ou glacés
- des repas pris dans une atmosphère de contrariété
- des aliments incompatibles entre eux consommés au même repas
- trop de produits acides comme le vinaigre, les cornichons, les agrumes, les tomates
- trop de friture et trop d’huile chauffée à trop haute température
- du sucré en fin de repas
- trop d’aliments lourds à digérer
- le grignotage qui ne laisse pas le temps à la précédente digestion de se terminer, des repas interminables.
Tout ceci bloque la digestion et provoque la fabrication de toxines. Mais les émotions négatives, les idées noires ressassées peuvent, à elles seules, en dehors de toute digestion, créer des toxines dans le corps.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Trucs et astuces de santé
Dans le bleu
Quelle contraception choisir ?
Bien manger sans cuisiner