Testez votre vision avant de prendre la route

Rubrique

Des millions de vacanciers vont bientôt se croiser sur les routes. Par négligence ou par méconnaissance, environ 8 millions d’entre eux vont conduire avec une vue mal ou non corrigée. Quelques tests simples permettent de dépister les troubles de la vision.

Problème, 90 % des informations nécessaires à la conduite sont fournies par la vision. En d’autres termes, mal voir, c’est donc mal conduire à un moment ou à un autre, avec des difficultés à évaluer les distances, à réagir devant une situation d’urgence, ou tout simplement à lire les panneaux de signalisation. C’est donc risquer l’accident à tout moment.

ET VOTRE CHAMP VISUEL ?
Attention à l’altération du champ visuel, autrement dit à la diminution de la capacité à voir sur les côtés tout en regardant en même temps ce qui se passe devant soi, en vision axiale donc. D’après la législation, il y a incompatibilité à la conduite si le champ visuel binoculaire horizontal est inférieur à 120°. Dans tous les cas, il est préférable de choisir un véhicule dont les montants latéraux ne sont pas trop importants pour venir gêner la vision latérale. Les rétroviseurs à grande surface diminuent le phénomène d’angle mort.

TEST : collez-vous dos contre un mur, les bras en croix, les dos des mains collés contre le mur, tout en regardant droit devant vous. Décollez vos doigts du mur et bougez-les. Si vous ne distinguez pas de mouvement, c’est probablement parce que votre champ visuel est diminué.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Faut bien mourir de quelque chose !
Le Guide du thé vert
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène