Piqûre de méduse, de physalie...

Rubrique

Les piqûres de ces dames peuvent faire mal, voire TRÈS mal. La meilleure parade ? Une huile essentielle antidouleur et antivenin. Ouf !

Depuis quelques années, en raison de divers phénomènes météo, de la pollution et de la prédation de l’homme (surpêche), les méduses prolifèrent sur nos côtes. Et nous piquent. C’était déjà suffisamment pénible comme cela avec les modèles « classiques » sans que ne viennent s’en mêler les magnifiques mais violentes physalies.

QUE FAIRE ?
Après la piqûre de méduse, rincez abondamment à l’eau de mer ou à l’eau salée - surtout pas d’eau douce, qui aggraverait les douleurs !

VOTRE HUILE ESSENTIELLE
L’HE de lavande aspic.

 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

La médecine nous tue
Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet
Ma bible de l'homéopathie
Cuisiner autrement en hiver