Huiles Essentielles : des concentrés de santé !

sam, 08/11/2014 - 12:47 -- Sophie Lacoste
Une médecine ancestrale
Rubrique: 

Oubliées pendant de nombreuses années après des siècles d’utilisation, les essences aromatiques sont, pour de nombreux chercheurs et une grande partie de l’opinion, redevenues des vedettes en matière thérapeutique.

Il faut dire qu’à l’heure où les antibiotiques commencent à atteindre leurs limites d’efficacité, elles continuent, elles, à être actives contre de redoutables bactéries. Et leurs autres propriétés ne se sont jamais démenties.

Depuis l’Antiquité jusqu’au XIXe siècle, la forme de médecine empirique qui consistait à employer les hui­les essentielles a toujours été utilisée avec grand succès. Puis, l’arrivée des substances de synthèse, la découverte de nouvelles molécules, l’avènement de l’ère industrielle, ont peu à peu fait passer, au second plan d’abord, puis dans l’ombre l’usage traditionnel des plantes.
Pourtant, au début du XXe siè­cle, alors que la plupart des scientifiques se penchaient sur la chimie et ses effets thérapeutiques, René-Maurice Gattefossé, ingé­nieur chimiste, reprit le chemin de ses ancêtres médecins et con­sacra ses recherches et travaux à l’action thérapeutique des hui­les essentielles. On raconte même l’anecdote selon laquelle, atteint par une grave brûlure à la main, ce chercheur original aurait eu le réflexe de la tremper immédiatement dans l’huile essentielle pure de lavande. Ré­sultat : il guérit très rapidement, sans infection ni trace de cicatrice... C’est Gattefossé qui inventa le terme « Aromathérapie ».

QU’EST-CE QU’UNE HUILE ESSENTIELLE ?

C’est un extrait de plante aromatique très puissant... L’extraction est une manœuvre des plus délicates car elle doit permettre de recueillir l’essence même de la plante, les produits les plus subtils et les plus fragiles, sans pour autant en altérer la qualité. Cette essence est située dans la cuticule cireuse des poches épidermiques du végétal : ces poches aussitôt brisées, elle s’échappe, se disperse.

CHOISISSEZ-LES BIO

À quoi servirait-il d’utiliser des remèdes naturels pollués ? Plus encore que n’importe où ailleurs, le « bio » s’impose au royaume des huiles essentielles ! Avec un logo AB apposé sur l’emballage, vous êtes sûr que la plante dont est issue l’huile essentielle a été cultivée selon les normes de l’agriculture bio­logique, c’est-à-dire sans pes­ticides et autres engrais de synthè­se.
Après la culture, l’extraction aussi est importante. L’huile essentielle n’aura pas la même qualité si on emploie des solvants, par exemple, que si elle est produite avec des méthodes qui permettent de n’ajouter aucune éventuelle toxicité.
C’est pure et naturelle, sans avoir subi de transformation, que l’huile essentielle donne le meilleur d’elle-même. Heu­reu­­sement, cette notion de qualité est aujourd’hui bien connue et on peut donc trouver facilement de quoi se soigner, et en bio qui plus est.

LES DIFFÉRENTES UTILISATIONS
Par voie interne
Les huiles essentielles étant très puissantes, elles doivent aussi être employées avec précautions. La plupart du temps, on les prend par voie interne sur les conseils d’un thérapeute qualifié. Si vous faites de l’automédication, n’oubliez pas qu’il ne faut jamais dépasser les dosages indiqués : une goutte est une goutte !

Dans le bain
Parce qu’elles traversent la barrière cutanée, le bain est un moyen très agréable de bénéficier des vertus des huiles essentielles.

En massages
Puisque les huiles essentielles traversent la peau, il est tout à fait indiqué de les utiliser en massages. Attention : rares sont celles que l’on peut sans risque mettre pures sur la peau (lavande fine, arbre à thé...).

En inhalations
Inhalation avec vapeur ou sèche, diffusion dans l’air ambiant, les huiles essentielles gagnent à être respirées !

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 170

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Soins naturels: 
Personnalités, associations, lanceurs d'alerte: 
Article paru dans le : 
Rebelle-Santé N° 170

Partager

 

Être informé de la sortie du dernier n°

             

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum

Nous suivre ...

     

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Recevoir des "recettes de santé"