Des légumes qui se cachent pour mieux pousser !

sam, 21/02/2015 - 16:47 -- Angela David
Rubrique: 

De quoi s’agit-il ? D’une invention ? D’une mode ? Ou bien d’une nouvelle philosophie du jardinage qui propose une vraie solution technique pour un jardinage plus respectueux des sols ?

On le sait : pour inventer, l’Homme a souvent tendance à regarder ce qui l’entoure et à en tirer profit.
Aujourd’hui, le problème à résoudre pour l’agriculture et à plus petite échelle pour le jardinage, c’est la préservation de l’outil de travail, c’est-à-dire la préservation des sols. Aujourd’hui, le constat est simple : la structure est fragilisée, la faune réduite en nombre et en diversité, la fertilité en baisse… Bref, il est urgent de prendre soin des sols ! Or, que nous montre un écosystème « naturel » tel que la forêt ? Il produit sans discontinuer, les sols restent actifs avec une biodiversité importante, ils ne nécessitent pas d’apport de fertilisant. La différence : un sol couvert en permanence !

Les jardiniers confirmés retrouvent bien là les effets positifs des paillages ; pour aller plus loin encore, vous pouvez adopter les couverts végétaux permanents.

LES ENJEUX D’UNE COUVERTURE PERMANENTE DES SOLS

Ils sont considérables pour la préservation de la fertilité des milieux :
> diminution de la production de gaz à effet de serre
> réduction de l’érosion et conservation des sols
> amélioration de la portance des sols
> diminution de la consommation des produits phytosanitaires, d’engrais, d’énergie
> limitation de la pollution par les nitrates
> rétablissement ou maintien de la biodiversité des sols…

Sur le plan économique, les enjeux sont aussi forts :
> une production alimentaire en quantité suffisante et de bonne qualité
> davantage d’indépendance économique de certains producteurs (agriculteurs, maraîchers…).

LES TECHNIQUES DE COUVERTURE VÉGÉTALE PERMANENTE DES SOLS
Elles peuvent être classées en deux grandes catégories :
1. Pratiquer le paillage permanent au potager, qui consiste en l’installation d’une culture que l’on écrase ensuite pour en faire un paillage ;
2. Installer un potager sous couvert végétal permanent, qui consiste en un semis d’une culture pérenne qui reste en place et qui abritera les plantes potagères.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Environnement, jardin bio, animaux: 
Article paru dans le : 
Rebelle-Santé N° 172

Partager

 

Sommaire du dernier n°

Participer au forum

Nous suivre ...

Recevoir des "recettes de santé"