Le cabillaud : les 4 meilleures associations santé

Rubrique

Le cabillaud possède une palette de nutriments protecteurs dont il serait dommage de se priver !

LES PETITS SECRETS
Comme les autres poissons blancs, le cabillaud possède des saveurs plus subtiles que ses cousins « gras », mais pourtant très intéressantes et que l’on peut sublimer de bien des façons.
Avril, c’est le dernier mois de la pleine saison du cabillaud : vous le trouverez exquis et bon marché chez votre poissonnier. Il faudra ensuite attendre octobre pour profiter des mêmes conditions. Entre deux, le cabillaud surgelé conviendra très bien, heureusement !

PRÉVENTION CANCER : CABILLAUD + BROCOLI
Le cabillaud est riche en sélénium et le brocoli, en sulforaphane, deux composés particulièrement anticancer. Les études indiquent qu’ensemble, ils sont 13 fois plus efficaces pour ralentir le processus de développement des cellules malignes. Alors mariez-les !

DIGESTION FACILE : CABILLAUD + ANIS ÉTOILÉ (BADIANE)
Hyper maigre (1 % de matières grasses !), le cabillaud est naturellement particulièrement digeste, tout en apportant 15 % de protéines, ce qui est vraiment beaucoup. C’est donc un excellent choix coupe-faim et minceur, sans l’inconvénient des fibres, parfois difficiles à digérer, qui vont souvent avec ces vertus. En plus, il est très riche en potassium et magnésium, deux minéraux particulièrement impliqués dans l’équilibre acido-basique. L’anis étoilé est l’un des meilleurs alliés digestifs.

ANTI-INFLAMMATOIRE, ANTIDOULEUR : CABILLAUD +GINGEMBRE
Le gingembre possède des molécules puissamment anti-inflammatoires, et le cabillaud, bon élève acido-basique (il apporte des protéines acidifiantes mais aussi des minéraux basiques), est réputé ne pas provoquer d’inflammations digestives au cours du processus de digestion. À condition de ne pas le frire !

PROTECTION CARDIAQUE : CABILLAUD + OLIVE/HUILE D'OLIVE
Quand deux experts en cardiologie se rencontrent, ça donne un plat génial pour protéger son cœur, prendre soin de sa tension, de son cholestérol, etc. Et au passage de ses papilles, bien sûr.
Fermez les yeux… vous entendez les cigales ?

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Les plantes qui guérissent (Poche)
Chimiofolies