Enregistrer

Vladimir Roudenko Bertin, ostéopathe

mer, 03/02/2016 - 12:48 -- Rebelle-Santé
Rubrique : 

En quoi consiste l'ostéopathie ? D'où vient-elle ? Et pourquoi fait-elle de plus en plus d'adeptes ? Vladimir Roudenko Bertin est installé dans son nouveau cabinet parisien depuis plus d'un an et j'ai profité d'un voyage dans notre belle capitale pour lui demander d'apaiser ma curiosité...

Virginie Parée.

Vladimir est un jeune ostéopathe que j'ai rencontré à Antibes, alors que les Drs Lallement et Rougier mettaient en place une structure destinée à accompagner des personnes souffrant de diverses maladies telles que cancer ou maladies auto-immunes. Pour soutenir et aider les patients, divers soins, activités ou enseignements étaient proposés, comme la sophrologie, la médecine traditionnelle chinoise, la réflexologie plantaire, la nutrition, les groupes de parole et, c'est notre sujet du jour, l'ostéopathie.
Étant très régulièrement en relation avec les patients pour faire un point sur les améliorations de leur santé, je me suis aperçue que l'activité de Vladimir revenait très régulièrement dans les conversations, tant ses bénéfices étaient manifestes.

D'OÙ VIENT L'OSTÉOPATHIE ?
L'ostéopathie est une médecine alternative née au XIXe siècle aux États-Unis, médecine qui s'est développée dans un contexte de résistance à l'allopathie.
Dans les années 1970 / 1980, on choisissait de devenir ostéopathe comme on entre en résistance. La reconnaissance était bien loin, et c'est souvent en fin de parcours médical que les patients, écœurés par un système qui ne leur convenait qu'à moitié, arrivaient au cabinet d'ostéopathie. Les ostéopathes étaient des personnes capables de maintenir leur cohérence contre vents et marées. Leur bagage alternatif était déjà bien plein, et c'est souvent ces mêmes ostéopathes qui promouvaient avant l'heure l'alimentation biologique, l'écologie et la décroissance. Tout cela, bien avant la mode verte qui se développe actuellement.

140 ans plus tard, l'ostéopathie est toujours alternative, et les solutions qu'elle apporte sont une autre façon de penser et de vivre le corps.

POURQUOI PARLER DE L'OSTÉOPATHIE COMME UNE MÉDECINE ALTERNATIVE ? POURQUOI NE PAS L'ENVISAGER COMME COMPLÉMENTAIRE ?
Je parle de médecine alternative, mais j'ai bien en tête la complémentarité des approches entre elles. J'aime le mot alternatif, car il évoque une autre façon de penser le corps. En France, la médecine conventionnelle fonctionne quasiment comme un monopole qui détiendrait la vérité sur le corps et la manière de le soigner. Si je crois profondément en la médecine intégrative (qui associe différentes approches pour donner le plus de chances au patient), je trouve que le mot alternatif ouvre le champ des possibles pour guérir. Or, pour moi, guérir est bien une question de possibilités, d'ouvertures et de découvertes, même si un cadre rigoureux doit exister pour cela.

OÙ EN EST L'OSTÉOPATHIE AUJOURD'HUI ?
Le contexte actuel de la légalisation de l'ostéopathie rend un grand service au plus grand nombre. Pour autant, si cette légalisation met en avant les bienfaits de l'ostéopathie pour tous, on peut se poser la question de savoir si elle ne s'accompagne pas, au moins en partie, d'une perte d'identité de la profession.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer