L’Albizia

J'ai descendu dans mon jardin…
Rubrique

… avec l’intention de profiter au maximum de cette belle journée, les pieds en éventail, sous le voile léger d’un arbre. Tel un lézard, je m’allongeai le long de la paroi en pierre qui sépare mon jardin de celui de mes voisins. Cela faisait à peine dix minutes que je me prélassais ainsi en cet endroit, quand j’entendis deux voix de sexes opposés se rapprocher et susurrer des mots en ricochet, juste derrière le mur où je me trouvais.

- Mon cher, l’amour est une laisse de soie qui conduit l’être humain soit au ciel, soit en enfer !
- Est-ce une raison pour le craindre ? Toutes les choses sont contradictoires en soi.
- Alors, qu’attendons-nous. Ne soyons point raisonnable et hâtons-nous, le temps fuit et nous traîne avec soi. » Je m’éclipsai le plus discrètement possible devant la tournure que prenait... la conversation, souriant devant cette avalanche de soi suscitée par le souffle de… l'albizia.
(Dans l’ordre : proverbe arabe, citations de Hegel et de Boileau).

  • Noms communs : arbre à soie, mimosa de Constantinople, acacia de Constantinople, soie rose.
  • Genre et espèce : Albizia julibrissin.
  • Famille : FABACÉES : arbres, arbustes, plantes herbacées et lianes des zones froides à tropicales - feuilles le plus souvent alternes, composées et stipulées - fleurs hermaphrodites majoritairement papilionacées - fruit : une gousse.
  • Origine : Asie de l’Est et du Sud.
  • Hauteur : de 3 à 15 m.

La foison de filaments roses que l’on croit être les pétales est en fait une foison de longues étamines de 2 à 3 cm de long. Le pistil, plus petit, est perdu au milieu de cette nuée. Les sépales à 5 dents sont soudés en tube et les pétales, réduits à 5 lobes, passent complètement inaperçus. Les fleurs sont parfumées et mellifères. La pollinisation est assurée par les insectes.

Les grandes feuilles de 15 à 40 cm sont caduques. Elles sont composées, bipennées et paripennées, c’est-à-dire divisées en folioles, elles-mêmes découpées en foliolules. Folioles et foliolules sont en nombre pair. Les feuilles réagissent aux variations de lumière, elles se replient la nuit (état de repos) et s’ouvrent la journée (état de veille). Ce mouvement s’appelle la
nyctinastie.

Les inflorescences roses situées à l’extrémité des rameaux sont des grappes composées de plusieurs glomérules sur lesquels des fleurs sont tassées les unes contre les autres.

Dans la pharmacopée chinoise, l’écorce d’Albizia draine le foie, fluidifie le sang, combat l’insomnie et traite les abcès et les furoncles. Les fleurs sont un remède à la dépression.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier d'homéopathie
Les secrets d'un jeûne réussi
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.