Agissons pour la planète

Rubrique

Petits efforts, grands effets : les gestes quotidiens qui changent tout pour notre planète !

L’écologie est un concept qui peut paraître compliqué ou contraignant à première vue. Souvent, nous ne savons pas par quoi commencer et, pourtant, il suffit d’intégrer peu à peu quelques gestes simples dans la vie quotidienne et de les apprendre à nos enfants pour que cela devienne aussi naturel que de se laver les dents.

Histoire d'eau

D’ailleurs, parlons-en des dents ! Savez-vous qu’il vous suffit de prendre l’habitude de couper le robinet après avoir mouillé votre brosse à dents pour économiser des litres d’eau chaque jour. Puisque nous sommes dans la salle de bains, parlons aussi de la douche. Choisir de prendre une douche plutôt qu’un bain est déjà un début, mais on peut faire mieux en coupant l’eau pendant que l’on se savonne et en installant une pomme de douche économique qui peut économiser jusqu’à 50 % d’eau. N’ayez crainte, vous ne perdrez rien en plaisir. Ces pommes de douche transforment les gouttes en micro-gouttelettes et le jet est tout aussi puissant, agréable et dynamisant que celui d’une douche classique. Et la bonne nouvelle, c’est que cela aura aussi des répercutions sur votre portefeuille.

Pour faire bon ménage...

Adoptez des produits polyvalents et bon marché pour l’entretien de votre maison. Le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, les cristaux de soude, le sel, le savon noir, le citron nettoient quasiment tout avec une efficacité et une hygiène parfaite tout en préservant la planète. Ils conviendront aussi bien pour nettoyer les toilettes que pour détartrer la bouilloire, déboucher l’évier, blanchir ou adoucir le linge... Vous y gagnerez aussi en santé pour vous et votre famille, car les produits nettoyants classiques contiennent de nombreux ingrédients qui sont non seulement toxiques pour l’environnement, mais aussi pour vous. La pierre d’argile, encore appelée pierre d’argent ou pierre nettoyante est un autre produit magique et écologique qui nettoie tout dans la maison. Quant aux tissus lavables en microfibre, utilisés à sec ou mouillés, ils sont formidables pour nettoyer sans utiliser de détergent.

Quelques recettes de produits nettoyants maison

Pour détartrer la bouilloire : vinaigre blanc et eau bouillante.
Pour nettoyer les canalisations, versez une poignée de cristaux de soude, puis de l’eau bouillante additionnée de vinaigre blanc.
Comme poudre à récurer, le bicarbonate de soude fait très bien l’affaire. Il vous suffit de le saupoudrer sur la surface à nettoyer et de frotter avec une éponge additionnée de quelques gouttes de liquide vaisselle.
Pour nettoyer le sol, optez pour le savon noir.
Pour la lessive, des copeaux de savon de Marseille. C’est tout doux, naturel et cela ne vient pas de l’autre bout du monde !
À la place de l’adoucissant pour le linge, mettez dans le compartiment prévu à cet effet du vinaigre blanc éventuellement additionné de quelques gouttes d’huile essentielle de lavande.
Pour blanchir le linge, mettez du bicarbonate de soude dans le compartiment à lessive.

Côté beauté...

En matière de beauté, faites le tri dans vos produits et bannissez les cosmétiques chimiques qui contiennent des dérivés du pétrole, des parabens et autres substances douteuses néfastes pour l’environnement et la peau. Une huile végétale adaptée à votre type de peau, un tube de gel d’aloe véra, une base neutre végétale pour laver aussi bien la peau que les cheveux, une pierre d’alun en guise de déodorant, un pot d’argile et le tour est joué. Avec ces 5 produits, vous pourrez faire votre toilette, hydrater et nourrir votre peau, prévenir les rides, vous démaquiller, faire un masque de soin et soulager les petits bobos, le tout sans nuire à votre peau, ni à la planète.

Côté bébé...

Pour votre bébé, un flacon d’huile d’amande douce bio protègera sa peau fragile sans l’agresser. Et, si vous êtes prêt(e) à faire le « grand saut », essayez les couches lavables. Il existe aujourd’hui des services de location, ramassage et nettoyage des couches lavables. Vous leur donnez vos couches sales en échange d’un lot de couches fraîches pour la semaine et ils vous fournissent même un seau étanche pour stocker les couches sales (forfaits location, ramassage, lavage à partir de 50 € par mois).

Côté achats…

Lorsque vous faites vos courses, n’oubliez pas d’emporter vos sacs réutilisables. Il existe même des sacs de course pliables qui se font tout petits dans votre sac à main pour que vous les ayez toujours avec vous en cas de courses improvisées. Faites une liste de courses pour éviter les achats inutiles et, par conséquent, le gaspillage. De plus, vous éviterez les oublis. Limitez les déchets en optant pour les produits les moins emballés possibles, l’idéal étant les produits en vrac. Choisissez des produits frais et de saison, de préférence bio. Consommez moins de viande. Vous pouvez commencer, par exemple, par décider d’un ou deux jours végétariens par semaine. Si l'endroit où vous faites vos courses n’est pas trop loin et que le temps le permet, allez-y à pied ou à vélo. Il existe aujourd’hui des poussettes de marché à la fois solides, pratiques et esthétiques. Elles sont même conçues pour vous permettre d’emprunter facilement les escaliers. Autre possibilité, plutôt que de prendre la voiture, faites votre shopping en ligne. Il existe des sites qui vous livrent des paniers fermiers à domicile. Ou encore faites-vous membre d’une AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) et vous irez chercher chaque semaine votre panier de fruits et légumes de saison, tout frais et cultivés sans pesticides.

Côté poubelles…

Triez consciencieusement vos déchets, rapportez vos piles et ampoules usagées aux endroits prévus à cet effet, retournez vos médicaments périmés à la pharmacie et vos capsules de café au magasin, etc. Et, si vous avez la chance d’avoir un jardin, compostez vos déchets organiques qui vous serviront ensuite d’engrais pour vos plantes. Ne craignez rien, avec un composteur, pas de mauvaises odeurs, ni d’invasion de mouches et autres insectes.

Pas de « jetables » !

Évitez tous les produits à usage unique, la vaisselle jetable, les lingettes, les unidoses, les barquettes en aluminium… Ils ne sont pas du tout écologiques et, par ailleurs, coûtent cher à l’usage. Si vous souhaitez emmener votre repas au bureau et le mettre au four, il existe aujourd’hui des petits plats en verre adaptés au four et munis d’un couvercle pour le transport. Un café préparé dans une cafetière italienne (en inox et non en aluminium) est délicieux et ne nécessite ni filtre en papier, ni capsules anti-écologiques. Optez pour des piles rechargeables. Abandonnez les eaux en bouteille. Installez plutôt un système de purification de l’eau du robinet ou utilisez une carafe filtrante. Et, quand c’est possible : recyclez. Des vieux draps déchirés, par exemple, feront des chiffons parfaits. Enfin, évitez de laisser les lampes allumées et apprenez à vos enfants à éteindre la lumière lorsqu’ils quittent une pièce.

Écologiques économies…

Si vous avez une imprimante, imprimez tant que possible sur des feuilles de brouillon. À la place du bloc-notes ou des post-it qui vous servent de pense-bête, optez pour un tableau ou une ardoise effaçable. Vous limiterez ainsi vos déchets et éviterez les papiers qui traînent dans tous les coins.

Si vous avez un ordinateur, utilisez, quand c’est possible, le mail plutôt que le courrier. Aujourd’hui, vous pouvez d’ailleurs choisir de recevoir la plupart de vos factures ou relevés bancaires par courrier électronique. Dites également non à la pub en collant un autocollant « Stop Pub » sur votre boîte aux lettres.

Et un jardin bio

Si vous avez un jardin, refusez les produits chimiques. Votre compost fera un engrais parfait, ainsi que le marc de café. Le savon de Marseille, le vinaigre et le bicarbonate de soude vous serviront de base pour des recettes qui viendront à bout de la plupart des maladies et nuisibles de vos plantes, et ce sans polluer. Récoltez l’eau de pluie et gardez l’eau de cuisson des légumes, elles vous serviront à arroser vos plantes. Pour vous débarrasser des moustiques en été, installez un nichoir à chauve-souris. Mais oui, vous avez bien lu, ces dernières avalent environ en effet 600 moustiques à l’heure, qui dit mieux !

Si ces mesures peuvent vous paraître un peu contraignantes au début, vous les intégrerez progressivement et elles deviendront vite une seconde nature. Vous n’avez pas besoin de tout changer du jour au lendemain, Rome ne s’est pas faite en un jour ! Commencez par adopter un ou deux changements par semaine, par exemple. Vous verrez, c’est facile et la planète vous dira merci !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de recettes aux huiles essentielles
Mon cahier de remèdes aux épices
Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible