La palpation de l'abdomen, un examen simple qui reste indispensable !

Rubrique

Quoi de plus banal qu’une palpation du ventre ? Pourtant, derrière cet examen très simple se cache un redoutable moyen de dépistage de pathologies en sommeil.

Scanner, IRM, échographie et autres Pet-Scan… tous ces examens d’imagerie sophistiqués n’ont pas encore remisé l’examen clinique au placard. C’est également vrai pour la palpation de l’abdomen qui permet souvent d’orienter fortement le diagnostic, comme dans le cas de l’appendicite ou de la cholécystite aiguë (inflammation de la vésicule biliaire). À l’instar de nombreux autres examens, l’autopalpation est possible.

Cuisses fléchies

Du fait de la musculature abdominale, la palpation du ventre est favorisée lorsqu’on fléchit les cuisses. Pour la même raison, il est nécessaire d’être relâché au moment de l’examen qui se pratique avec le bout des doigts, chauds, afin de ne pas provoquer une contraction musculaire réflexe.

Cartographie

Les médecins utilisent un jargon spécifique pour parler de l’abdomen. On distingue ainsi 9 régions distinctes, ou loges, qui peuvent correspondre pour certains aux viscères, d’où l’intérêt de bien connaître la « cartographie » de l’abdomen et la « projection » des organes concernés en cas de douleur ou d’apparition d’une masse inhabituelle :

La région située juste sous les côtes à droite correspond à l’hypochondre droit.
C’est la région du foie, un organe qui ne doit pas déborder sous les côtes en temps normal. Le « débord » du foie, autrement dit l’hépatomégalie (hypertrophie du foie), correspond à une pathologie hépatique. Mais attention, dans certains cas, le foie est de taille normale mais peut quand même déborder du fait d’attaches trop lâches qui ne le soutiennent pas suffisamment (le foie est lourd !). La palpation de l’hypochondre droit déclenche des douleurs en cas de cholécystite aiguë.

La région située juste sous les côtes, mais à gauche, correspond à l’hypochondre gauche.
C’est la zone de la rate, douloureuse à la palpation en cas de traumatisme grave (la rate peut se fracturer). On y retrouve aussi l’angle du côlon gauche.

Entre les deux hypochondres se trouve la zone de l’épigastre,
qui peut être douloureuse en cas de pathologies de l’estomac, du duodénum ou du pancréas.

Sous les hypocondres droit et gauche se trouvent les régions lombaires droite et gauche.
En langage courant, ce sont les flancs, où se situent les côlons droit et gauche.

Les régions inguinales droite et gauche se situent sous les régions lombaires droite (douleur d’appendicite) et gauche (sigmoïdite).
On parle également de « fosse iliaque ».

⇒ Enfin, sous l’épigastre, on retrouve la région ombilicale entre chaque zone lombaire (intestins, aorte…), et la région sus-pubienne (ou hypogastre) entre chaque région inguinale, zone de l’utérus et de la vessie.

Palpation douce d'abord…

Nul besoin d’appuyer fort sur le ventre pour en retirer des informations. Schématiquement, une peau douloureuse peut orienter vers un dysfonctionnement inter-vertébral postérieur, appelé à tort « déplacement » vertébral (il n’y a pas de déplacement à proprement parler). Enfin, une palpation discrètement plus appuyée peut faire ressortir une contracture musculaire, un réflexe dit de « défense », ou un « ventre de bois » en cas de péritonite où le ventre est dur… comme du bois.

… puis palpation profonde

Elle permet d’inspecter les organes intra-abdominaux. En temps normal et sauf chez les gens maigres, les viscères (foie, rein, côlon, estomac…) ne sont pas palpables. Plus exactement, il n’est pas possible d’en dresser les contours exacts ni d’en apprécier la consistance. C’est donc pour rechercher des anomalies viscérales et notamment des augmentations de leur taille ou la présence de masses que le médecin procède à une palpation, de routine en l’absence de symptomatologie (une hépatomégalie peut être découverte par hasard), et orientée en cas de douleur ou de symptômes spécifiques d’un organe. La palpation profonde permet également d’apprécier les contours de l’aorte à la recherche d’un anévrysme.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon manuel de sorcière
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Mon cahier de gemmothérapie