Rhume et refroidissement

L’homéo pour éviter que « ça dégénère »
Rubrique

Un coup de froid ou la présence de personnes enrhumées autour de vous ? Vite, votre homéo anti-rhume. Gardez vos tubes de granules dans votre sac à main ou votre poche pour ne pas perdre de temps !

Yeux « pris », fièvre, maux de tête « en bandeau » : nous savons lorsque nous avons « attrapé quelque chose ». C’est tout de suite qu’il faut agir : en prenant votre homéo immédiatement, vous empêcherez le virus de se répliquer jusqu’à infecter trop de cellules, et donc de tomber malade. Les cellules saines reprennent le dessus : votre système immunitaire est conçu pour, aidez-le !
Trop tard, vous êtes enrhumé ? Là encore, dépêchons ! Si vous agissez vite, l’infection ne descendra pas sur les bronches ni dans les sinus. Chaque minute compte !

SOS STOP RHUME

Étape 1 – Nettoyer
Avant tout chose, le geste le plus important : instillez de l’eau de mer en spray dans chaque narine avant de vous moucher à fond, au minimum 3 à 5 fois par jour. Il faut absolument éliminer régulièrement les microbes des voies respiratoires, sinon ils y prolifèrent douillettement. Un geste d’hygiène antirhume de base TRÈS important, non réservé aux enfants.

Étape 2 – Traiter
On passe à l’homéopathie. Si vous n’avez pas vos tubes sur vous, rentrez dans la première pharmacie venue, sans vous dire « on verra ça ce soir ». C’est tout vu, ça se terminera au fond de votre lit, et c’est parti pour deux semaines de galère. Alors qu’avec nos conseils, demain ou après-demain, on n’en parle plus !

LE NEZ COULE
> Votre nez coule comme un robinet, sans piquer ni irriter. La production est plus jaune que transparente, mais non épaisse. Vous toussez « gras » la nuit, mais plutôt « sec » en journée.
= Pulsatilla 5 CH, 3 granules tous les ¼ d’heure jusqu’à « tarissement ».

> Votre nez coule comme une fontaine la journée, mais la nuit il se bouche et vous empêche de dormir. Vous éternuez beaucoup, notamment au réveil. Vous avez tout le temps froid, vous frissonnez.
= Nux vomica 5 CH, 3 granules matin, midi et soir, au minimum. Multipliez les prises si vous êtes embêté.

LE NEZ EST BOUCHÉ
> Votre nez est bouché, de jour comme de nuit. Vous respirez par la bouche.
= Sambucus nigra 7 CH, 3 granules matin, midi et soir.
Reprenez-en 3 encore si le nez se « bouche » de nouveau en matinée ou dans l’après-midi.

> S’il est en plus très sec, alternez avec :
= Aconitum napellus 9 CH.

LA FIÈVRE MONTE
> Vous avez une belle poussée de fièvre, mal à la gorge, très chaud, vous retirez vos vêtements, vous repoussez la couette…
= Belladonna 7 CH, 3 granules toutes les heures, voire toutes les ½ h si nécessaire.

ATTENTION !
- Ne confondez pas rhume et grippe, ce ne sont pas forcément les mêmes remèdes homéo.
- Consultez si le rhume, loin de se « tasser », s’aggrave. Par exemple, si la fièvre monte, que l’état général se dégrade ou que l’écoulement nasal passe de « clair et transparent » à « jaune/vert ».
- En cas de problème bactérien (surinfection), l’usage d’huiles essentielles en complément est recommandé.

CONCERNANT LES POSOLOGIES
- Si le remède préconisé est en 7 CH et que vous n’avez que du 5 CH, ou du 9 CH, c’est bien aussi. Mais pas au-delà (pas de 12, de 15 ni de 30 CH).
- D’une manière générale, prenez vos remèdes de façon rapprochée si les symptômes sont très aigus, mais espacez les prises dès que vous allez mieux.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Devenir acteur de sa guérison
Mon cahier de recettes aux huiles essentielles
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent