Le jeûne, la peau l'aime aussi !

Parmi les nombreux bénéfices qu'on retire d'un jeûne alimentaire, celui qui se voit le plus évidemment est l'état de la peau, visiblement embellie. Mais la peau pourrait aussi avoir besoin, de temps en temps, d'un autre jeûne, qui consiste à ne pas la "nourrir" de produits cosmétiques. Explications.

Tous ceux qui s'y sont essayés, même pour un jeûne court de 5 jours à une semaine, l'ont constaté : la peau, notre organe le plus important, au moins en poids et en surface (2 m² environ), en est le premier bénéficiaire. Plus nette et raffermie, elle montre un teint éclairci et lumineux… plus efficacement qu'avec n'importe quel cosmétique anti-âge !

On sait l'importance au quotidien de la qualité de l'alimentation sur l'état de la peau (on a coutume de dire que ce qui se passe à l'intérieur se voit à l'extérieur…) mais, en période de jeûne, c'est comme si cet émonctoire majeur de notre organisme se débarrassait de tout ce qui l'encombre, la ternit et la met à mal. Oui, le jeûne alimentaire détoxine aussi la peau.

Les adeptes du jeûne nocturne

Mais un autre type de jeûne peut lui être aussi tout à fait bénéfique.

Il consiste, pendant une période de temps donnée, à laisser tous ses cosmétiques dans leurs armoires, et à ne rien appliquer du tout sur sa peau, ni pour la laver, ni pour la nourrir, ni pour la maquiller.
En quelque sorte, il s'agit de la laisser respirer… et s'autoréguler.
Le concept n'est pas très répandu et, on s'en doute, particulièrement chez les fabricants de produits cosmétiques. L'un d'entre eux pourtant recommande un jeûne partiel de la peau, chaque nuit.

La marque Dr. Hauschka ne propose ainsi aucune crème de nuit, ne recommandant qu'un bon nettoyage, à l'aide de produits non gras, le soir. Basé sur la philosophie anthroposophique du début du XXe siècle, le concept Dr. Hauschka consiste à considérer la peau comme un organe à part entière, dont il faut stimuler les fonctions naturelles pour l'aider à retrouver son équilibre et à s'auto-régénérer. Le métabolisme de la peau étant plus intense durant la nuit, il ne faut pas l'encombrer, et notamment pas avec des produits gras, pour qu'il puisse être au mieux de son efficacité.

Même position chez Françoise Morice qui, depuis toujours, est contre la crème de nuit au motif qu'elle gêne l’élimination des toxines et la respiration de la peau.

Et ce jeûne nocturne pourrait s'étendre à des périodes plus longues, avec intérêt.

Le régime quotidien de la peau

On le sait, le jeûne alimentaire est aussi l'occasion de se recentrer sur les priorités vraiment essentielles de la vie comme de se déconditionner des mauvaises habitudes prises au quotidien. Et si l'on considère le traitement que reçoit notre peau chaque jour, on peut aussi remettre en question quelques réflexes.

Car que faisons-nous subir à notre peau chaque jour ?

Des lavages répétés avec des produits parfois agressifs et qui déstabilisent l'équilibre de son film hydrolipidique.

Un apport chaque matin de nombreuses substances diverses et variées au travers de nos masques, de nos sérums, de nos crèmes… pour tenter de matifier un grain qui paraît trop gras, de combler une ride qui paraît trop profonde, de clarifier un teint qui paraît trop terne…
Des produits masquants et couvrants pour maquiller des imperfections ou tenter d'améliorer l'apparence du visage.

Suivis chaque soir de nettoyants encore agressifs, et d'un nouvel apport de substances actives, nourrissantes, correctrices…

La peau a-t-elle besoin de tout cela ? Surtout chaque jour de l'année ?

Bien sûr, l'hygiène a ses impératifs et nous vivons en société : on peut difficilement concevoir de se passer totalement de produits cosmétiques. Mais ce qu'il est possible de faire, c'est un break de temps en temps, durant un jour ou deux, pour redonner à sa peau un peu de maîtrise sur son devenir et son apparence.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les Menus et les recettes qui guérissent
Mon cahier de réflexologie plantaire
Mon cahier pour mieux voir sans lunettes
Les plantes qui guérissent (Poche)