Le Millepertuis

Plante de l’humeur et de la peau
Rubrique

Il chasse la déprime et, en préparant votre huile rouge dès maintenant, vous pourrez soigner votre peau toute l’année !

Les feuilles de millepertuis se reconnaissent à leur multitude de petits trous : regardez au travers en direction du soleil, ils font autant de petits points minuscules.
Il y a quelques années, le millepertuis défrayait la chronique dans notre pays : les magasins de produits naturels avaient été sommés de le faire disparaître de leurs rayons. Sous forme de compléments alimentaires comme en fleurs séchées, il avait alors été retiré de la vente… Eh oui, le millepertuis, dont les effets antidépresseurs sont largement reconnus en Allemagne (pays dans lequel on le prescrit officiellement pour lutter contre la dépression), commençait sans doute à prendre un peu trop de parts de marché à ses concurrents chimiques.

PEU D'EFFETS SECONDAIRES
L’intérêt d’un traitement antidépresseur à base de millepertuis, c’est le peu d’effets secondaires indésirables à craindre. Quand on l’a retiré du marché, au tout début des années 2000, c’est à la suite d’une étude démontrant qu’il empêchait un antiviral d’agir chez des malades atteints du sida. De là à en interdire la vente, il n’y avait qu’un pas (avec des bottes de sept lieues) que les autorités n’ont pas hésité à franchir, sans doute poussées par les intérêts économiques de laboratoires pharmaceutiques à contenter. Mais, en réalité, et à condition de ne pas suivre par ailleurs un traitement antidépresseur, on ne court pas grand risque à faire appel à lui.
Il faut juste éviter de le prendre quand on est enceinte (par précautions et manque d’études) et ne pas faire appel à lui sans demander conseil auparavant à son médecin quand on est déjà sous traitement, quel qu’il soit. En effet, il existe des interactions entre le millepertuis et certaines molécules de synthèse dont il peut diminuer les effets. En revanche, on lui a souvent prêté des effets photosensibilisants. Or, aux doses habituellement conseillées, il n’y a, a priori, rien à craindre.

L'HUILE DE LA SAINT-JEAN
Pour préparer une huile bien rouge qui, toute l’année, soignera vos problèmes de peau : coups de soleil, dartres, eczéma, brûlures, irritation, etc., remplissez un bocal en verre transparent de fleurs fraîches de millepertuis. Couvrez d’huile d’olive, puis mettez le bocal au soleil, sur le rebord d’une fenêtre, par exemple. Tous les jours, tournez-le d’un quart de tour pour que le soleil pénètre bien partout. Au bout d’un mois, votre huile sera devenue très rouge. Filtrez et gardez-la dans un flacon bouché qui vous servira toute l’année.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de botanique
Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet
L'alimentation santé : les recettes!
Les plantes qui guérissent (Poche)