Anxiété, l’homéopathie peut vous aider…

jeu, 01/09/2016 - 13:48 -- Anne Dufour
À ne plus voir tout en noir
Rubrique : 

Vous vivez une période d’anxiété aiguë ou latente, qui mine vos jours et vos nuits ? L’homéopathie peut vous aider.

L’anxiété est le cancer de l’âme : elle ronge sa victime sans répit, lui distillant une sensation permanente d’un danger, d’une catastrophe, « d’un problème ». Rien ne va de soi, rien ne peut se passer correctement, du coup pas question de profiter de la vie puisqu’à chaque instant le pire peut survenir.

COMMENCEZ PAR BOUGER...
À la base, l’anxiété est salutaire : c’est elle qui empêche de sombrer dans une naïveté risquée, elle qui déclenche l’adrénaline nécessaire à une éventuelle fuite pour s’éloigner d’un réel danger. Hélas, comme nous ne fuyons plus pour échapper aux bêtes sauvages et sauver notre peau, l’anxiété ne se dissout plus dans les muscles au travail, et reste enfouie en nous.
On peut ainsi en déduire la première solution pour s’en débarrasser : l’activité physique. Rien n’est plus anti-anxiogène que de courir, nager, pédaler, danser… (et non, vous n’allez pas vous fouler la cheville ou vous noyer !). Aussi, 30 mn de course à pied (ou toute autre activité) pour démarrer ou clore chaque jour vous transforment un anxieux en bouddha zen apte à trier le bon grain de l’ivraie.

... PUIS PASSEZ AUX GRANULES
Mais parfois, cela ne suffit pas. Ou on ne « peut pas » (maladie, handicap). Plutôt que de passer aux anxiolytiques, dont les effets secondaires sont très nombreux et très indésirables, essayez l’homéopathie, pour relâcher les tensions et les « boules dans la gorge », à condition de choisir l’exact remède qui vous convient. L’idéal est de prendre son parfait remède de terrain, aussi une consultation chez un bon homéopathe est recommandée. Les médicaments homéopathiques ne vont pas vous « abrutir » ni vous plonger dans du coton, interdisant toute réflexion (principe de la camisole chimique) mais au contraire, vous aider à lâcher prise, à accepter les choses « telles qu’elles sont » et non « au pire que vous les imaginiez ».

QUEL CH ?
Concernant le « CH » – sur ce genre de trouble, on a coutume de dire que plus le problème est ancien et vous caractérise, plus il fait donc partie de vous et de votre vie, plus le CH doit être élevé.
N’hésitez pas à grimper en 12 ou 15 CH (votre homéopathe vous prescrira même probablement du 30 CH s’il le juge utile) en fonction de l’ancienneté de votre anxiété, et de sa capacité à vous gâcher la vie.
De même, en cas de « crise d’anxiété » et si vous avez trouvé votre remède clé, prenez ce remède en dose, en une seule fois.

CONTRE L'ANXIÉTÉ TYPE D'ANTICIPATION
Par exemple celle avant de passer un examen (bac, permis de conduire), prise de parole, entretien d’embauche, consultation médicale ou d’avocat… Cette forme d’anxiété vous paralyse, bloquant littéralement idées, parole et jambes. Vous êtes tétanisé, vous vous videz (pipi, diarrhées), avez « mal au ventre ».
=> Gelsemium 9 CH, 3 granules matin et soir la semaine précédant l’échéance, puis 3 granules 15 mn avant le rendez-vous.

VOUS ÊTES À FOND TOUT LE TEMPS
Ultra speed, vous faites 50 choses à la fois sans en terminer aucune, ce qui vous rend anxieux et irritable dès le matin car vous vous dites « j’y arriverai jamais, je ne pourrai pas rendre tel dossier, faire tout ce que j’ai prévu ». Autre sujet d’anxiété : la foule, le vide, la peur du vertige (plus que le vertige lui-même).
=> Argentum nitricum 9 CH, 3 granules matin et soir.

L’ANXIÉTÉ VOUS NOUE LA GORGE
Elle vous empêche de respirer, vous donne envie de pleurer, et provoque même des symptômes de type « spasmophilie » – paupières qui « sautent », sensations de picotements, de cage thoracique qui « se serre »…
=> Ignatia amara 15 CH, 3 granules matin et soir.

ET QUAND MÊME, ESSAYEZ DE SORTIR…
Prendre l’air, marcher, le contact avec les éléments est vraiment magique. Même si, bien évidemment, d’autres réflexes sont indispensables pour une vie plus sereine : un meilleur sommeil ; davantage de prise de distance avec les gens, les évènements (pauses, vacances, déplacements…) ; moins ou plus du tout de média (arrêtez la radio et la télé, en cure de 3 semaines !), de réseaux sociaux sur écran (tablette, smarpthone, avec connection permanente).
À la place, renouez avec la rêverie, la lecture, le dessin, la musique, la couture… et la lumière du jour !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer