Bronchite aiguë, bronchiolite…

L’homéopathie pour arrêter de tousser !
Rubrique

Toux, crachats, fièvre, fatigue… Quand les bronches se plaignent, c’est bruyamment ! Pour retrouver rapidement un bon confort respiratoire, certains granules homéo font des merveilles. Suivez le guide !

Nous voici aux prémices de la saison des bronchites (enfants, adultes), bronchiolites (bébés) et autres attaques de l’appareil respiratoire. L’homéopathie est une médecine de choix pour les enrayer, accélérer la guérison et prévenir les récidives et la surinfection, à condition de réagir vite et avec les bons granules.
La bronchite est une inflammation (ite) des bronches, la bronchiolite, celle des bronchioles, c’est-à-dire de la partie la plus fine au bout des bronches… qui en réalité touche souvent la totalité de l’arbre bronchique. Il s’agit presque toujours d’une infection virale, donc due à un virus contre lequel les antibiotiques ne sont d’aucune utilité. L’homéopathie en revanche a toute sa place, surtout chez les enfants et les adultes sujets aux récidives.

LA BRONCHITE
Toux quinteuse (sèche), puis grasse, parfois incessante, rauque, puis glaires, le tout accompagné de fatigue, fièvre, maux de tête, de gorge, nez bouché : les symptômes sont clairement identifiés.
Chez une personne en bonne santé, une bronchite aiguë est bénigne, il n’y a aucune raison de s’affoler.
Chez une personne âgée, affaiblie ou en cas de bronchites répétées, un suivi est indispensable, pour écarter le diagnostic de l’asthme d’une part, et éviter une surinfection bactérienne d’autre part (on peut parfaitement juguler cette dernière grâce aux huiles essentielles).

=> Pour la posologie, la règle d’or : en cas d’infection, on « attaque » en multipliant les prises dans la journée dès les premiers signes. On espace au fil de l’amélioration, pour arrêter totalement dès la guérison.

REMÈDES SUR MESURE
Vous toussez sèchement, ça fait mal. Les quintes, qui demandent un gros effort, s’accompagnent de maux de tête. Vos symptômes sont améliorés lorsque vous êtes assis ou allongé, tranquille, au frais. Dès que vous bougez, vous vous sentez moins bien ; de même à la chaleur. Vous avez souvent soif d’eau très fraîche.
=> Bryonia 9 CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour.

La bronchite-type : toux sèche « du départ » (aggravée la nuit), avec montée de fièvre, chaleur, visage rouge, gorge qui démange (et que l’on apaise en buvant du thé, du café ou autre breuvage chaud). La bouche est sèche, les maux de tête, battants. La lumière et le bruit vous agressent.
=> Belladonna 9 CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour.

LA BRONCHIOLITE
L’homéopathie est un traitement de choix, avec bien entendu les manœuvres de kiné respiratoire, très efficaces si bien réalisées. Les médicaments antibiotiques, mucolytiques, cortisone et autres bronchodilatateurs ne sont généralement pas adaptés.
Il est cependant indispensable de consulter – et de surveiller médicalement – pour bien mesurer la gravité de la bronchiolite, surtout si votre enfant est fragile et/ou est âgé de moins de 3 mois ; n’allez pas aux urgences, rendez-vous chez le médecin traitant. Les symptômes durent de 5 à 10 jours, mais une légère toux persiste souvent 2 à 3 semaines (c’est normal : ne la traitez pas). En cas de bronchiolites récidivantes, c’est peut-être un asthme : à voir avec votre médecin.

L’ENFANT TOUSSE SÈCHEMENT, ÇA SIFFLE. Il vomit et réclame souvent à boire car l’eau fraîche lui fait du bien (tant mieux car il doit beaucoup boire).
=>  Ipeca 5 CH, 2 granules dissous dans un petit peu d’eau, toutes les heures les premiers jours, 3 à 5 fois par jour les jours suivants.

L’ENFANT TOUSSE SÈCHEMENT ET EN QUINTES, COMME UNE COQUELUCHE. Surtout le matin, on dirait que ça ne va jamais s’arrêter. Il crache ou évacue par le nez des glaires transparentes. Boire un peu d’eau froide lui fait du bien.
=> Coccus cacti 5 CH, 2 granules dissous dans un petit peu d’eau, toutes les heures les premiers jours, 3 à 5 fois par jour les jours suivants.

ATTENTION : une bronchite qui « traîne » sans amélioration nette au-delà de 10 jours, avec persistance de crachats colorés, épais, et état général médiocre, doit faire penser à une surinfection bactérienne. Consultez.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Mon cahier d'homéopathie
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel