Pour soigner vos affections hivernales

La prescription naturelle
Rubrique

Chaque année, dès les premiers frimas, vous avez tendance à attraper des rhumes, une angine, une bronchite. Quand la grippe déferle, c’est pour vous… Bref, vous accumulez les épisodes infectieux hivernaux car votre immunité est faible et, souvent, ces épisodes s’enchaînent, traînent, ou même dégénèrent.

Les huiles essentielles, l’homéopathie, les plantes vont vous aider à éviter ou espacer les troubles ORL ou bronchiques, à vous soigner plus rapidement et plus facilement et, à terme, vous avez des chances de vous en débarrasser totalement.

AROMATHÉRAPIE CONTRE LES MAUX D'HIVER
=> Les huiles essentielles anti-infectieuses atmosphériques (eucalyptus radié, ravintsara, niaouli, citron, pins, sapins) éviteront la propagation des germes pathogènes qui circulent dans l’air que vous respirez.
=> Les huiles essentielles antibactériennes viendront à bout des surinfections (thyms, origan, arbre à thé, bois de Hô).
=> Les huiles essentielles antivirales (ravintsara, saro) tétaniseront le virus du rhume ou de la grippe.
=> Les huiles essentielles antitussives à privilégier lorsque votre toux est sèche et fatigante (cyprès, estragon, thym à linalol).
=> D’autres, au contraire, mucolytiques et expectorantes, faciliteront l’élimination des sécrétions bronchiques (eucalyptus, hysope couchée, inule odorante).
=> Quant aux huiles essentielles immuno-stimulantes, elles sont légion.
Utilisées en synergie, toutes ces huiles essentielles sont réellement la meilleure solution pour traiter nos épisodes infectieux, en améliorant notre terrain fragile. Et ce, par voie aérienne, mais aussi en applications locales, bains, gargarismes, inhalations, gouttes nasales et auriculaires, voie orale, voie rectale.
Tous ces remèdes sont réservés à l’adulte.

COMMENT CHOISIR VOTRE DIFFUSEUR D'HUILES ESSENTIELLES
Capsule de porcelaine électrique : le plus simple, le plus pratique. Vous y versez une dizaine de gouttes pures d’huile essentielle pour une diffusion d’une demi-heure.
Diffuseur sec par nébulisation : très efficace, dans lequel vous diffusez également des huiles essentielles pures non diluées, à choisir si votre logement est au rez-de-chaussée et humide, mais la verrerie reste un matériel délicat à manipuler au moment du nettoyage.
Appareil ionique : dans lequel vous versez 6 à 8 gouttes d’huile essentielle dans une réserve d’eau : il y a humidification et désinfection en même temps. Silencieux, facile à nettoyer. Gros avantage : les huiles essentielles diffusées ne subissent aucune augmentation de température délétère.

PRÉVENTION = RENFORCEZ L'IMMUNITÉ
=> Dès les premiers jours d’automne, humides et frais, et durant toute la période à risque, diffusez des huiles essentielles dans l’atmosphère de votre intérieur, de votre bureau, de votre voiture, huiles essentielles immunostimulantes et assainissantes de l’air que vous respirez (ravintsara, eucalyptus radié, citron, encens, arbre à thé… au choix), 30 minutes matin et soir.
=> Et appliquez, matin et soir, 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara sur le cou, les bronches, le front...
=> Avalez 1 comprimé d’échinacée-cyprès chaque matin les 10 premiers jours du mois.
> Les 10 jours suivants, sucez 2 ou 3 comprimés de vitamine C naturelle (acérola),
> et les 10 derniers jours, absorbez 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse diluées dans l’eau.
Renouvelez ce protocole durant toute la mauvaise saison.

RHINITE, CORYZA, SINUSITE
=> Inhalations sèches : respirez vos huiles essentielles d’eucalyptus radié et de ravintsara sur un mouchoir 4 à 6 fois par jour.
=> Gouttes nasales : dans 1 flacon de 30 ml avec compte-gouttes à bout rond spécial « gouttes nasales », mélangez :
> HE lavande vraie : 10 gouttes
> HE estragon : 5 gouttes
> HE menthe poivrée : 3 gouttes
> HE niaouli : 10 gouttes
> Huile d’amande douce qsp 30 ml
Instillez 1 goutte dans chaque narine 3 fois par jour après lavage du nez à l’eau de mer.

MAL DE GORGE, ANGINE, PHARYNGITE
Thym à thujanol, marjolaine à thujanol : HE antibactériennes spécifiques.
Menthe : HE anesthésiante, fraîcheur.
Ravintsara : HE antivirale.
Arbre à thé ++ : HE recommandée en cas de staphylocoque hémolytique (responsable de Rhumatisme Articulaire Aigu).
=> Voie cutanée : appliquez 2 gouttes d’HE mélangées à 2 gouttes d’HV sur la gorge, les ganglions, les maxillaires, 3 à 5 fois par jour.
=> Voie orale : avalez 2 oléocaps. d’origan compact si fièvre ou infection sévère, 3 fois par jour.
=> Voie cutanée

TOUX SÈCHE, BRONCHITE
=> Voie orale : avalez 2 gouttes d’HE de cyprès de Provence dans un peu de miel 3 fois par jour.

TOUX GRASSE, BRONCHITE
=> Voie orale : avalez 3 fois par jour 2 oléocaps. d’origan compact durant 5 jours ou plus si nécessaire.

ABRÉVIATIONS
ml = millilitre
mg = milligramme
HE = huile essentielle
HV = huile végétale

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Faut bien mourir de quelque chose !
Le Guide du thé vert
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène