Trucs à la pomme de Sophie Lacoste

C'est la saison : « Une pomme par jour ! »
Rubrique

La réputation du fruit, pour dormir et faire de beaux rêves, est encore solide dans certaines campagnes. Une pomme le soir, c’est la garantie d’un sommeil calme…

Et puis elle a tant de vertus qu’elle mérite bien le dicton populaire : « Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours. » Régulatrice du transit intestinal, elle soulage la constipation (une pomme au coucher) tout comme les diarrhées. Plusieurs études ont montré une nette diminution du cholestérol chez les mangeurs de pommes. Ce fruit a, de plus, un effet positif sur les infections et les calculs urinaires. D’une façon générale, la pomme permet de mieux éliminer.

Toutes ces qualités en font le fruit idéal des régimes amincissants : peu calorique (128 cal. pour 100 g), elle a un effet coupe-faim, empêche les brusques sensations de fatigue, accélère la digestion et aurait même un effet rajeunissant.

Pour éviter les aphtes

⇒ Pour éviter les aphtes qui peuvent apparaître en mangeant des noix, croquez en même temps dans une pomme, en plus c’est délicieux.

Contre l’excès de cholestérol

La pomme est très intéressante lorsque l’on a un taux de cholestérol élevé. C’est surtout à la pectine qu’elle contient que l’on doit cette propriété, car cette fibre joue un rôle fondamental dans l’élimination des sels biliaires intervenant dans la fabrication de cholestérol par l’organisme lui-même.

⇒ Des études menées à l’université de Toulouse ont montré qu’en mangeant deux pommes par jour, on pouvait faire chuter son taux de mauvais cholestérol (et améliorer le rapport bon/mauvais cholestérol).

⇒ Les résultats sont d’autant meilleurs que l’on consomme les pommes avec leur peau (bien entendu, en les ayant lavées auparavant et en les choisissant non traitées).

Enrouement

⇒ Mangez des pommes au four : elles ont la vertu de rendre la gorge douce et la voix mélodieuse.

Surpoids

⇒ Les pommes constituent un excellent coupe-faim.

⇒ Ce fruit a aussi la propriété d’être laxatif si on le croque le matin à jeun.

⇒ Une demi-heure avant chaque repas, durant toute la saison, mangez votre pomme en mâchant longuement.

Après une grippe

Si vous n’arrivez pas à vous remettre d’une grippe et qu’elle vous laisse sur les rotules, faites une monodiète :

⇒ Mangez 500 g à 1 kg de pommes crues râpées pendant deux ou trois jours, à l’exclusion de toute autre nourriture. Ce jeûne « amélioré », en mettant le système digestif au repos, peut en effet permettre à l’organisme de retrouver des forces.

En cas d’insomnie

⇒ Coupez une pomme en rondelles et couvrez avec un demi-litre d’eau bouillante.

⇒ Laissez mijoter à feu doux une heure (sans faire bouillir) et versez dans une tasse à travers une passoire avant de sucrer avec une cuillère de miel d’aubépine ou d’oranger.

Masque des peaux grasses

⇒ Épluchez une pomme, coupez-la en morceaux et faites-la cuire dans 20 cl de lait, puis écrasez-la en purée.

⇒ Délayez une cuillère à soupe de farine dans la purée et ajoutez une cuillère à soupe d’huile d’olive.

⇒ Mélangez soigneusement.

⇒ Appliquez tiède sur votre visage et laissez agir vingt minutes avant de rincer avec un tonique.

Contre le rhume

Préparez une tisane, deux fois par jour :

⇒ Découpez trois pommes en lamelles et mettez-les dans un litre d’eau bouillante.

⇒ Laissez cuire à feu doux pendant vingt minutes.

⇒ Buvez en deux fois, matin et soir, en sucrant avec du miel.

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de bien-être des 4 saisons
Bien manger sans cuisiner
Le jeûne : mode d’emploi