Une mangeoire

mar, 01/11/2016 - 12:48 -- Moune
pour aider les oiseaux à passer l’hiver...
Rubrique : 

Il fait un froid de canard !!! Les petits oiseaux de nos régions risquent de se geler les ailes et de se retrouver bien démunis, après ce bel été ensoleillé, et presque étonnés d’avoir froid...

Mais qu’est-ce-qu’on pourrait bien faire pour les aider ? « Les engraisser, dit la sorcière, afin de leur donner du gras pour vaincre le froid… »  Ah, mais en voilà une idée qu’elle est bonne ! Ça marche, on y va !

LE MATÉRIEL
- une caisse à vin (ou pas) de 36 cm de large x 38 cm de haut x 22,5 cm de profondeur
- du grillage à poule : 2 morceaux de 33 cm x 30 cm
- du fil de fer fin
- de la cordelette
- une bouteille en verre
- un pot (en verre aussi…)
- une perceuse (ou une chignole pour les + courageux !)
- une mèche à bois de 3 ou 5 mm de diamètre
- un mètre
- des ciseaux.

LES MATIÈRES PREMIÈRES
- de la graisse de type margarine
- des graines pour oiseaux du ciel.

GÉNÉRALITÉS
=> Ne soyez pas déçus si, dans un premier temps, les oiseaux  boudent vos offrandes… D’ici quelques jours, vous râlerez parce que vous devrez encore remplir leurs auges… Très timides au début, ils rameutent leurs copains de quartier à la cantine…
=> Rien ne vous empêche de faire plusieurs petites mangeoires, plutôt qu’une grande, et de les disséminer un peu partout si vous avez un grand jardin.
=> Les boules de graisse peuvent être placées dans des filets à pommes de terre (ail ou oignons) et accrochées un peu partout dans les arbres.
=> Loin de toutes bêbêtes aux griffes et dents acérées… On s’assurera que les minous n’ont pas accès aux différents points de restauration.
=> Vérifiez régulièrement que les mangeoires sont suffisamment fournies.
=> Plus vous proposerez des graines et des régimes variés, plus vous attirerez d’espèces différentes.
=> Évitez d’installer les cantines trop près des fenêtres et des baies vitrées… C’est sympa de les observer, mais mieux vaut investir dans une chouette paire de jumelles que de les observer assommés ou morts au pied de la baie vitrée…
=> N’oubliez pas l’abreuvoir, une simple coupelle fera l’affaire… Indispensable en hiver par temps sec ! J’ai observé que mes chevaux buvaient autant un jour glacial et sec qu’un jour de pleine chaleur l’été… et comme toutes ces petites bêtes sont autant de références en matière de sagesse…
=> Jamais de graines ou d’arachides salées, jamais de mie de pain qui fait gonfler leur estomac.
=> Si vous commencez à les nourrir, tenez-vous à ce rituel tout l’hiver, vous pourriez les mettre en danger en arrêtant brusquement avant la fin de la saison froide.
=> On nourrit en général de novembre à mars, mais beaucoup commencent en octobre et finissent en mai… Par contre, on évitera de les nourrir à la belle saison pour que les plus vieux aient le temps d’initier les plus jeunes à la chasse.
=> Certains préfèrent se nourrir au sol. Privilégiez un endroit dégagé pour leur distribuer des graines à la volée, cela permettra aux ailés d’avoir le temps de déguerpir avant l’arrivée du matou croqueur.
=> Tenez les mangeoires et les abreuvoirs toujours propres et pleins.
=> Positionnez les mangeoires le dos aux vents dominants, ainsi la pluie et les intempéries n’abîmeront pas la nourriture et ne dérangeront pas les oiseaux pendant leur pitance.
=> Évitez les couleurs pétantes, les oiseaux préfèrent la discrétion.
=> Vous trouverez des graines spéciales pour animaux du ciel ou de la nature dans les magasins de bricolage, animaleries ou jardineries.
=> Les pommes, les restes de fruits, les croûtes de fromage, les restes de purée, de riz cuit, les miettes de pain sec peuvent aussi être distribués.
=> Plantez des arbustes à baies, et vous aurez le bonheur de croiser tous les jours un grand nombre de petits amateurs.
=> Laissez un coin sauvage dans votre jardin où les végétaux pourront monter tranquillement en graines.

Voilà, voilà... Si chacun fait sa part, on ne devrait plus trouver de petits oiseaux morts de froid cet hiver…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Rebelle-Santé N° 190
Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

       

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer