L’alfalfa

Stimulant de l’hiver
Rubrique

Ce joli nom exotique cache ni plus ni moins de la luzerne… Une plante qui peut servir à autre chose qu’à nourrir les animaux… Car elle est excellente pour éviter les maladies hivernales, chasser la fatigue, faire baisser le diabète ou la glycémie...

C’est surtout sa richesse en protéines et en minéraux qui fait de l’alfalfa une alliée précieuse. On l’emploie couramment en cas de déminéralisation et de fatigue.

D'ABORD POUR LES CHEVAUX
Ce sont les Arabes qui, les premiers, ont donné de la luzerne à leurs chevaux pour qu’ils soient en pleine forme, car c’est une légumineuse richissime en éléments nutritifs. D’ailleurs, son nom commun en phytothérapie, alfalfa, vient de sa renommée dans les pays arabes où on la surnomme « al-fac-facah », qui veut dire « le père de tous les aliments ».

EN MÉDECINE ALTERNATIVE
La luzerne est peu mise en avant dans les ouvrages de référence de phytothérapie, mais pourtant employée de manière traditionnelle pour lutter contre les rhumatismes, les troubles mensuels féminins, mais aussi pour lutter contre diabète et cholestérol, ou encore soigner les systèmes urinaires et digestifs.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de gemmothérapie
Trucs et astuces de santé
Les secrets d'un jeûne réussi
Les 3 clés de la santé