Qu’est-ce qu’on attend ?

sam, 01/04/2017 - 13:48 -- Natalie Georges
Rubrique : 

Oui, c’est vrai : qu’est-ce qu’on attend pour changer, franchement ? Certains l’ont déjà fait, individuellement. D’autres mettent toute leur énergie dans cette « transition » dont on parle tant.

C’est le cas de Jean-Claude Mensch, maire d’une petite ville alsacienne : depuis quelques années, il a entrepris 21 actions pour le XXIe siècle. Un véritable tour de force unique en son genre… filmé par Marie-Monique Robin.
Qu’est-ce qu’on attend ?, c’est le titre du film réalisé par Marie-Monique Robin, sorti en novembre de l’année dernière. Un documentaire de 2 heures mettant en scène les habitants-acteurs d’Ungersheim, village de 2200 habitants, à une quinzaine de kilomètres de Mulhouse.

« Le déclic a vraiment eu lieu en 2009 quand j’ai vu Rob Hopkins, l’initiateur irlandais du mouvement Villes en transition, dans un documentaire* », raconte le maire d’Ungersheim, ancien mineur. Bien que déjà très impliqué dans l’écologie, il décide alors – sans attendre ! – d’aller plus loin et met en place, avec un groupe d’habitants motivés, un programme de transition qu’il appelle : 21 actions pour le XXIe siècle.

TROIS PILIERS
« Ce programme repose sur trois piliers, énumère Jean-Claude Mensch : l’autonomie alimentaire, énergétique et intellectuelle. » Intellectuelle ? « Oui ! précise-t-il : cela se conçoit dans le penser par soi-même en se libérant du joug consumériste, du conditionnement publicitaire… »
Dès lors, les initiatives se mettent peu à peu en place pour développer une économie « locale et fraternelle ».

ET LES IDÉES NE MANQUENT PAS !
Cela commence par l’engagement citoyen avec l’organisation d’un forum et la promotion du commerce équitable.
Vient ensuite la création d’une monnaie locale, le Radis, et l’élaboration d’un atlas communal de la biodiversité recensant les espèces de la faune et de la flore de la commune.
Une friche industrielle (ancienne mine de potasse de 10 hectares) retourne à la nature et un parcours de sensibilisation à la démarche de transition voit ainsi rapidement le jour.

INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE
Quelques actions avaient déjà été entreprises (chaufferie bois alimentant des bâtiments communaux et installation du solaire thermique sur le toit de la piscine), mais le rythme va en s’intensifiant.
Un ancien lieu de stockage de résidus salins devient ainsi la plus grande centrale photovoltaïque d’Alsace.Un éco-habitat bioclimatique attire 9 familles désireuses de se lancer dans l’aventure de l’autopromotion et de l’autoconstruction.
Un cheval de trait est acheté : Richelieu amène désormais les enfants du village à l’école et les ramène chez eux. Mais pas seulement, le cheval-cantonnier assure aussi le débardage nécessaire à la construction de la future Maison des natures et des cultures. Les projets éclosent, l’un après l’autre. En tout, c’est une centaine d’emplois qui a été créée grâce à ces initiatives.

SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE
« Pour le troisième volet, nous avons concrétisé la filière "de la graine à l’assiette" », explique le dynamique maire.
En mettant à disposition un terrain de 8 hectares, il favorise l’implantation d’un Jardin de Cocagne appelé Le trèfle rouge. Ici, la production de légumes biologiques permet non seulement d’approvisionner les amateurs de paniers bio, mais aussi la cantine scolaire d’Ungersheim. Les enfants, très motivés par cette transition, découvrent ainsi concrètement ce que signifie la « souveraineté alimentaire », les avantages des circuits courts… et les bons légumes biologiques.

Voilà pour l’essentiel des actions entreprises par ce village en transition. « Tout le monde ne s’est pas investi », reconnaît Jean-Claude Mensch, mais ceux qui sont à ses côtés y mettent toute leur énergie et leur enthousiasme et ça, c’est tout simplement magique !
D’ailleurs, Rob Hopkins lui-même ne s’est pas trompé : invité à Ungersheim il y a 2 ans, il a déclaré : « Ce qui se passe ici est unique au monde ! »

À LIRE
Manuel de transition, de Rob Hopkins, Éditions Écosociété, 20 €
Ils changent le monde ! 1001 initiatives de transition écologique, de Rob Hopkins, Éditions Seuil, 14 €
L’Œil d’Eunice, de Calouan (préfacé par M.-M. Robin), aux Éditions La Pimpante, 8,50 €.

À VOIR
Qu'est-ce-qu'on attend ? de Marie-Monique Robin. Il est possible de contacter le programmateur, Yann Vidal, pour organiser une soirée projection-débat.
Contact : 06 59 07 16 70 et yannvidal@me.com
Site du film où l’on peut voir la bande-annonce : www.m2rfilms.com

* En transition 1.0. De la dépendance au pétrole à la résilience locale, réalisé par Emma Goude.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Voir aussi : 

Rob Hopkins

mer, 02/03/2016 - 12:48 -- Christophe Guyon
Le pouvoir d’agir ensemble
Rubrique : 

Cet homme a lancé le mouvement des Villes en Transition qui s’étend désormais largement en dehors de son Angleterre natale. Il a donné naissance à des milliers de projets, portés par des petits groupes, pour des actions locales, durables, et très humaines.

Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer