La fracture du coccyx

Désagréable, mais bénigne…
Rubrique

La fracture du coccyx correspond à une lésion de l’os situé au plus bas de la colonne vertébrale, sous le sacrum. Handicapante, elle reste le plus souvent bénigne.

La fracture du coccyx, très douloureuse, est souvent au rendez-vous. Car le coccyx, reliquat de la queue de nos ancêtres, est l’os terminal de la colonne vertébrale. Ce sont de petites vertèbres atrophiées, au nombre de 4 à 6, plus ou moins difformes, et soudées les unes aux autres. Il en résulte un petit os de forme triangulaire, a priori sans intérêt, mais qui joue pourtant un rôle important, car s’y arriment des ligaments ou muscles très importants dans la mécanique du périnée : muscles ischio-coccygiens, grand fessier, sacrococcygien, muscle releveur de l’anus… La plupart des mouvements du périnée, ou tout simplement la défécation, nécessitent une mise en tension du coccyx, véritable centre d’amarrage, via ces ligaments et muscles. Une fracture du coccyx se traduit par une douleur, spontanée du fait de la fracture, et une aggravation lors des mouvements du périnée.

CHUTE SUR LES FESSES
Contrairement à une idée reçue, on ne prend pas appui sur les fesses lorsqu’on s’assoie, mais sur les ischions, ces deux os solides issus du bassin. Mais, lors d’une chute, à plat sur les fesses, les ischions ne vont pas éviter la compression du coccyx, facilement palpable au niveau supérieur du sillon fessier.

DOULEURS AIGUËS
La fracture du coccyx se manifeste par une douleur aiguë, au niveau du sillon fessier, gênant la marche et la position assise. Les douleurs, qu’on peut calmer avec des simples antalgiques (paracétamol) vont progressivement diminuer. Quant à l’inconfort en position assise, il peut nécessiter l’utilisation temporaire de coussins d’assise avec exclusion de la zone de pression coccygienne.

LA RADIOGRAPHIE, SANS RÉEL INTÉRÊT
Le diagnostic de fracture est essentiellement clinique : les circonstances de l’accident (chute en position assise) ou la douleur spontanée ou réveillée par la palpation suffisent au diagnostic.

RECOURS À L’OSTÉOPATHIE
Si la plupart des fractures du coccyx se résolvent spontanément au prix de 2 ou 3 semaines de douleurs, certaines en revanche s’avèrent problématiques. En cas de douleurs à distance de l’accident, il peut être indiqué de consulter un ostéopathe pour une manipulation coccygienne, souvent très efficace.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Bien manger sans cuisiner
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent
Chimiofolies