Qi gong

ou l’unité de la santé
Rubrique

Issu de la culture ancestrale chinoise, le qi gong fait à présent partie des habitudes de santé énergétique les plus répandues avec le yoga et la méditation. Lectrices, lecteurs, vous voici invités à tester les différentes facettes de l’art du mieux vivre par le mieux-être. Belle pratique à tous !

FAISONS D'ABORD CONNAISSANCE AVEC LE QI
“Qi” désigne le souffle qui donne la vie et l’entretient en se renouvelant à chaque instant. Pour se connecter à cette énergie vitale essentielle, il faut accepter de tourner son attention vers le monde des profondeurs énergétiques qui vibre à l’intérieur de tous les êtres vivants. La traversée en soi n’est cependant pas chose facile tant que l’on n’utilise pas les bonnes voies de circulation. La pratique du qi gong trace les chemins et soutient les pas de ceux qui n’en doutent pas. Progressivement, au gré d’un entraînement consciencieusement suivi, les progrès conduisent à l’amélioration générale des fonctions corporelles et de la sérénité de l’esprit. Certes, il faut du temps, du cœur et du corps, sans négliger le pur engagement de l’âme. À la longue, le qi gong exerce son action bénéfique à tous les niveaux de l’être et de la vie.

LES IDÉOGRAMMES
L’idéogramme du qi
représente une botte de riz s’épanouissant aux quatre points cardinaux sous la protection céleste des vapeurs de nuages.
L’idéogramme du gong représente l’effort persévérant donnant l’idée de l’accomplissement d’un travail symbolisé à gauche de l’idéogramme par un outil de construction artisanal, ou selon d’autres sources par une équerre symbole idéal de l’œuvre.
Le terme qi gong rassemble la notion d’une action évolutive de l’effort avec son résultat envisagé dans l’unité du corps et de l’esprit unis au service de l’énergie de la vie. Autrement dit, si le qi gong est prometteur d’avantages bien réels sur la santé et le bonheur d’exister, il est toutefois indispensable d’engager sa pratique dans une continuité soutenue.

L'IMMOBILITÉ SILENCIEUSE
Parmi les pratiques constituant l’art postural du qi gong, celle de “l’immobilité silencieuse” favorise l’accès à la puissance intérieure résidant au centre du corps. La perception de cette puissance du milieu induit un état psychologique de confiance en soi, doublé d’une stimulation équilibrante de l’énergie vitale répartie dans l’ensemble de l’être.

L'ART DU MOUVEMENT INTÉRIEUR
La visualisation est une pratique servant les intérêts de tous les êtres en toutes situations. Ainsi peut-on se trouver alité ou cloué sur un fauteuil et utiliser, avec un succès régénérant, l’art du mouvement sans mouvement.
La pratique du qi gong enseigne que nous sommes un tout au milieu du tout. Envisageant ce fait d’une manière constructive, il est en notre pouvoir d’extraire, de l’énergie universelle, l’énergie qui nous manque.

LE CIEL ET LA TERRE SONT EN NOUS
Un pratiquant de qi gong est accoutumé à l’usage du relais entre le sommet de la tête, Baïhui, et la partie inférieure du corps, Huiyin, située au périnée. L’axe virtuel qui traverse et relie ces zones permet de réceptionner et d’équilibrer les forces de la terre corporelle et du ciel de l’esprit.

À LIRE
Qi Gong Universel - Traité d’énergétique chinoise de Georges Saby aux éditions Chariot d’Or. 29 €

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Recettes gourmandes anti-cancer
Quelle contraception choisir ?
Faut bien mourir de quelque chose !