Un manifeste pour le reboisement urbain

En écho littéraire à Ces maires qui changent tout, l’essai de Mathieu Rivat, qui rend hommage au génie créatif des communes, Le Maire qui aimait les arbres de Jean Chalendas peut inspirer des bonnes idées et inciter à les expérimenter localement. Cette nouvelle se présente à la manière d’un conte comme une variation sur le thème de l’homme qui plantait des arbres. L’histoire d’un maire déterminé, qui développe une stratégie de longue haleine pour replanter les arbres dans chaque recoin de sa ville, puis dans le rayonnement des routes à l’entour, avec la perspective d’étendre toujours plus loin son réseau forestier.

En une cinquantaine de pages, le texte se lit comme un plaidoyer pour repenser la place des arbres dans la ville, et organiser un retour de la verdure dans l’espace urbain colonisé par le bitume et les voitures. Une lecture très agréable et inspirante pleine d’optimisme. En espérant qu’il y ait dans la réalité de quoi en prendre de la graine.

  • Le Maire qui aimait les arbres Jean Chalendas - Éditions Actes Sud - 80 pages - 10 x 19 cm - 10 €.

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer