Pour en finir avec les vertiges

jeu, 01/03/2018 - 00:00 -- Anne Rihet
Des recettes naturelles…
Rubrique : 

Oh ! Serait-ce la terre sous vos pieds qui tremble ? Provoquant cette perception soudaine de mouvement ? Ou bien est-ce vous qui perdez pied et tête ?
Après quelques secondes, il faut bien vous rendre à l’évidence ! Cette perte d’équilibre n’est pas due à une cause extérieure. Vous avez des vertiges.

Les vertiges peuvent avoir de multiples causes : pathologie au niveau de l’oreille, hypoglycémie, hypotension, migraines, angoisse, fatigue, troubles posturaux avec cervicalgies, mauvaise circulation sanguine, excès de boissons alcoolisées... Ce qui est sûr, c’est qu’il y a des mesures immédiates à respecter quand ils se manifestent : se reposer, s’hydrater et respirer calmement. Distrayez votre esprit, en cet instant, avec cette phrase de Milan Kundera qui dit que « celui qui regarde vers le haut ne peut jamais avoir le vertige ». Un peu d’humour chasse beaucoup de maux. Et, surtout, restez positif, méditez sur ce que dit Roger Frison-

Roche dans son livre Premier de cordée : « Le vertige, les pieds gelés, les risques, ça a certainement été créé pour vous donner du goût à la vie. C’est seulement lorsqu’on est mutilé ou appauvri physiquement qu’on se rend compte de la valeur de l’existence. » Alors, tout va bien ! Dès que vous le pourrez, préparez-vous quelques recettes efficaces pour les vertiges en tenant compte de leur origine : troubles de la circulation sanguine (entraînant une mauvaise irrigation du cerveau), problème digestif, migraine ou encore désagréments liés à la pré-ménopause. Essayez des remèdes venus d’ailleurs et profitez des huiles essentielles dans un massage odorant. Bien sûr, si les symptômes persistent, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Immédiatement...

... Préparez-vous une petite boisson instantanée à base de deux cuillerées à café de miel pour deux cuillerées à café de vinaigre de cidre dans un verre d’eau tiède. Buvez et recommencez un peu plus tard dans la journée. Ce remède a l’avantage d’utiliser des ingrédients présents dans pratiquement toutes les cuisines.

Et, ultérieurement, pour les vertiges dus à...

... une mauvaise circulation

Le gingembre : Zingiber officinale

Outre ses qualités digestives, le gingembre aide à lutter contre l’hypertension et améliore la circulation sanguine (c’est pour cela qu’il est aphrodisiaque).

Décoction :
Portez l’équivalent de deux tasses d’eau à bouillir. Aux premiers bouillons, ajoutez une à deux rondelles de gingembre frais. Laissez mijoter dix minutes à petit feu, filtrez et buvez. Renouvelez deux autres fois dans la journée.

Le ginkgo : Ginkgo biloba

Le ginkgo a une action dilatatrice au niveau des vaisseaux sanguins ainsi que des propriétés anticoagulantes. Il aide à maintenir de bonnes fonctions cérébrales en permettant une meilleure irrigation du cerveau.

Infusion et alcoolature :
Pour une tisane, jetez, dans un quart de litre d’eau bouillante, une bonne cuillerée à café de feuilles sèches de ginkgo, couvrez et laissez reposer un quart d’heure. Filtrez et buvez une tasse le matin et une en début d’après-midi. Évitez le soir, cela pourrait vous empêcher de dormir.
Pour une alcoolature que vous préparerez dans le cas où cela se renouvellerait, remplissez un petit pot en verre de feuilles sèches de ginkgo et couvrez d’un alcool à 40 %. Protégez l’ouverture d’un voile en coton et laissez reposer trois semaines au sec et à l’obscurité en remuant tous les trois jours. Filtrez et buvez 20 à 40 gouttes deux fois par jour dans un verre d’eau.

Une migraine

La grande camomille : Chrysanthemum ou Tanacetum parthenium

C’est le parthénolide, un constituant de cette plante, qui possède des propriétés antimigraineuses. Il suffit de cueillir trois feuilles fraîches (ou 2 g de feuilles sèches), et de les avaler telles quelles pour profiter des bienfaits de cette plante, ou bien de la prendre en tisane.

Infusion :
Dans une tasse d’eau bouillante, versez une cuillerée de feuilles sèches de grande camomille et une de feuilles de menthe. Couvrez, laissez reposer dix minutes, filtrez et buvez deux à trois tasses dans la journée.

... la préménopause

L’aubépine : Crataegus oxyacantha

Antispasmodique, l’aubépine régularise le rythme cardiaque, réduit le stress et participe à diminuer les troubles de la pré-ménopause (dont les insomnies) et les bourdonnements d’oreille qui peuvent être à l’origine des vertiges.

Infusion :
Dans un demi-litre d’eau, jetez 20 g de fleurs sèches, couvrez et laissez infuser dix minutes. Filtrez et buvez deux à trois tasses par jour.

Vous pouvez également essayer l’infusion de sauge (indiquée auparavant) qui est un régulateur hormonal et qui atténue les désagréments liés à la préménopause.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Rebelle-Santé n° 203
Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

       

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer