Le peuplier noir

J’ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

Si invisible et silencieuse, mais si active ! Elle a déjà paré la terre, ressuscité les arbres.
Les branches dépouillées se chargent de bourgeons, les peupliers, les aulnes, les pommiers sont en fleurs.
Ô vie cachée !… Quelle force, quelle beauté il y a là !
Souvent, je m’arrête à y songer. J’y trouve un encouragement à l’espérance... »

L’obscure souffrance – Laure Conan

  • Nom commun : peuplier franc, liard, liardier, piboule, bioulasse.
  • Genre et espèce : Populus nigra.
  • Famille : SALICACEAE : arbres et arbustes – feuilles simples et alternes – fleurs unisexuées en chatons – fruit : capsule.
  • Origine : Asie, Europe (sauf Irlande, Scandinavie, Écosse).
  • Hauteur : 30 à 40 m.
  • Durée de vie : environ 200 ans mais quelques spécimens ont plus de 400 ans.

=> Les feuilles alternes, triangulaires, apparaissent après les fleurs. Le pourtour du limbe est denticulé.

=> Le Populus nigra est une espèce dioïque = les fleurs mâles et les fleurs femelles sont présentes sur des individus différents. La floraison a lieu du mois de mars au mois d’avril.

=> Les chatons mâles sont rouge pourpre, de 8 à 10 cm de long. Les fleurs sont composées de 12 à 20 étamines rouges réunies dans un calice tronqué posé sur une écaille.

=> Les chatons femelles vert jaunâtre, de 6 à 8 cm, ont des fleurs constituées d’un ovaire supère globuleux (à 2 carpelles) situé dans un réceptacle protégé par une écaille.

=> Le Populus nigra aime les sols frais et humides. Les vrais peupliers noirs sauvages à la ramure étalée sont menacés de disparition. On les rencontre encore au bord de certains cours d’eau. Les cultivars, dont fait partie le peuplier d’Italie, ont fini par coloniser le paysage au détriment de l’espèce sauvage. Le pollen de ces cultivars féconde les peupliers noirs femelles entraînant une pollution génétique.

=> L’écorce et le bois sont transformés en charbon végétal, efficace en cas de fermentations intestinales. L’écorce est fébrifuge et les bourgeons diurétiques, antirhumatismaux et expectorants.
Le bois est converti en contreplaqué, caisses, boîtes et allumettes.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le Guide du thé vert
Mon cahier de réflexologie plantaire
Les aliments qui guérissent (Poche)
Ma bible de la phytothérapie