Pour soigner son angine

Des recettes naturelles
Rubrique

Peut-être une angine : « ... Je tremble comme un écureuil / Je sens que je vais tourner de l’œil / Ma gorge se noue quand je te vois / J’ai attrapé le mal de toi... / Ou peut-être une angine... »

Le ciel ne m’est point tombé sur la tête, mais il faut bien se divertir un peu quand les symptômes d’une angine vous tombe dessus, par exemple en écoutant cette chanson d’Anaïs Croz... Difficulté à déglutir, fièvre (pas systématique), amygdales surdimensionnées, maux de ventre... Le médecin que vous consulterez en cas de mal de gorge pratiquera certainement un test simple à l’aide d’un écouvillon pour savoir si votre angine est d’origine virale (dans la majorité des cas) ou bactérienne. Si elle est virale, les plantes vous seront d’une grande aide et peut-être même suffisantes pour vous soulager ; si elle est bactérienne, rien ne vous empêche d’utiliser les remèdes en complément du traitement qui vous aura été administré. Partons à la découverte des recettes paysannes et de celles qu’emploient d’autres traditions venues de contrées lointaines...

Remèdes issus...

... de nos campagnes

Cataplasme au chou vert

Voici un cataplasme simple à réaliser et dont la réputation a traversé les siècles depuis au moins le Moyen Âge. Récupérez les feuilles de la moitié d’un chou vert bio. Lavez-les, séchez-les et retirez les grosses côtes. Superposez trois feuilles. Écrasez-les sous un rouleau à pâtisserie jusqu’à ce que le suc apparaisse. Posez les trois couches sur la gorge et sur la poitrine. Couvrez d’un linge, d’une écharpe, d’un bas ou d’une brassière... et laissez poser le plus longtemps possible, de deux à six heures (retirez si cela vous irrite) ou, dans l’idéal, toute la nuit.

Cataplasme de pomme de terre

Râpez une pomme de terre, faites-la cuire dans un tout petit peu d’eau jusqu’à ce que vous obteniez une pâte que vous disposerez dans un linge. Posez-le sur votre gorge, maintenez-le avec une écharpe pen­dant une petite heure. Renouvelez l’opération une autre fois dans la journée pendant quelques jours.

... du grand froid de la Russie

Gargarisme à la betterave

Épluchez et râpez 300 g de betteraves rouges. Mettez-les dans un récipient en verre ou en terre et versez dessus une cuillerée à café de vinaigre d’alcool. Remuez et laissez reposer 20 minutes. Mettez les betteraves râpées dans une gaze et serrez de toutes vos forces afin d’en récupérer le jus. Gargarisez- vous avec ce jus toutes les deux à trois heures. Vous pouvez aussi boire un peu de jus pour plus d’efficacité.

... d’Asie

Décoction de gingembre

Dans une petite casserole, faites bouillir, pendant trois minutes, un demi-litre d’eau, avec des morceaux de gingembre cru. Filtrez et buvez plusieurs tasses dans la journée. La quantité de gingembre est à adapter ; certaines cultures ou traditions l’utilisent abondamment, d’autres non, et les organismes sont plus ou moins habitués à en consommer. Si vous le supportez bien, des gros morceaux ne vous feront pas peur. Sinon, quelques tranches d’un cm suffiront.

... du maghreb

Le premier aliment qui compose tous ces remèdes est le miel dont les pays du Maghreb sont friands.

Miel et ail

Pelez et écrasez ou pilez, jusqu’à l’obtention d’une pâte, 25 g de gousses d’ail et mélangez-les à un demi-kilo de miel. Laissez reposer au moins deux heures puis avalez une cuillerée à café de ce miel toutes les heures jusqu’à amélioration.

Miel et citron

Pressez un demi-citron sur une cuillerée à soupe de miel, mélangez et avalez. Vous pouvez aussi mettre le jus de votre demi-citron dans un verre avec un peu d’eau chaude et une cuillerée à soupe de miel. Faites des gargarismes et avalez cette délicieuse boisson !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Faut bien mourir de quelque chose !
Le Guide du thé vert
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène