Méditer...

... pour apprendre à s'aimer !
Rubrique

Les limitations et les contraintes imposées par la vie font souvent négliger l’importance de l’estime de soi, au sens de la bienveillance et de l’amitié que chaque être doit pouvoir se porter à lui-même.

Voici un rendez-vous à installer régulièrement au planning de votre quotidien, qui, s’il est respecté, fera briller d’un nouvel éclat de bonheur le soleil de votre existence.

Moins de blabla, plus de pratique

Cinq minutes au réveil, cinq minutes au coucher et le reste du temps réservé à utiliser le mot-clé.
En pratique, cela revient à vous lever chaque jour sans omettre de consacrer les cinq premières minutes du réveil à concentrer votre attention sur la journée qui s’annonce.
Comment souhaitez-vous vivre cette journée ?
Bien, c’est évident. Alors pendant cinq minutes, posez-vous, et par la force de votre aspiration, insufflez l’énergie de bien-être et de réussite que vous souhaitez vivre à chaque instant de ce nouveau jour. Faites-en l’expérience et jugez par vous-même.

Cinq minutes le soir au coucher, pour vous endormir dans la douceur et la protection de votre être qui sait se fier à ses capacités d’apaisement et de sérénité. La nuit et son repos se chargeront de renouveler vos forces vitales au mieux de ce que vous pouvez souhaiter. Croyez-le ou non, faire cette expérience en vaut vraiment la peine.
Le reste de la journée sera soutenu par un mot-clé de votre choix qui donnera le ton et le maintiendra quoi qu’il arrive. C’est au respect de ce maintien que pourra s’installer l’énergie bénéfique associée au mot.

Le mot-clé

Chaque fois que vous prononcerez le mot-clé, il deviendra l’émetteur de votre requête formulée à haute voix ou en pensée qui traversera l’espace à la recherche de sa correspondance réceptrice, avant de revenir se manifester dans les différents aspects de votre vie. Faites le bon choix !
Délivrance – Guérison – Réparation – Libération – Acceptation – Compassion – Courage – Patience – Confiance – Inspiration – Harmonie – Douceur – Apaisement – Détente – Ouverture – Renaissance – Joie – Abondance, etc.
D’une formule ou d’une autre, faites-en votre mot personnel et donnez-lui le pouvoir de vie qui passe dans votre intention. Par exemple, si vous souhaitez guérir d’un problème concernant votre santé ou une difficulté existentielle, vous devez élever votre conscience au niveau de la vibration de guérison, car tant que vous restez émotionnellement au niveau de la maladie ou des soucis, vous vibrez tout entier à la même
fréquence et rien ne peut changer. Il va de soi que cette application du mot et de la méditation ne doit en rien vous faire négliger les prescriptions et conseils médicaux qui sont à suivre. L’un n’empêche pas l’autre et l’ensemble renforce les bonnes réalisations.

Au-delà des limitations et des frustrations

Autant le corps et toutes les apparences qui nous entourent sont soumis à leur dimension, autant l’esprit est sans limite et aussi vaste que l’espace. Pour en faire rapidement l’expérience, prenez quelques instants pour vous, asseyez-vous et détendez-vous. Votre pouvoir d’imaginer toutes les situations que vous voulez est sans limites, alors utilisez-le pour faire apparaître dans le grand vide de la conscience le sujet propice à la concentration.

Ralentissez et apprenez à rire

Dans tous les cas, il faut prendre le temps de regarder et d’apprécier à sa juste valeur chaque petite avancée vers le mieux et le bien. Aider les autres est une chose que l’on peut faire lorsque l’on se sent en accord avec soi-même. Débarrassez-vous de tout sentiment d’infériorité, chacun est unique et peut accomplir les meilleures choses à la place qu’il occupe. Prenez le parti de rire lors du franchissement des montagnes russes que l’existence présente au lieu de vous laisser clouer sur place par la peur de ne pas arriver à les surmonter. Rire de ses exigences perfectionnistes au lieu de les prendre tellement au sérieux qu’elles finissent par semer le doute sur la force de ses capacités. Rire de ses réactions autocentrées qui prennent en défaut quand on fait basculer ses propres erreurs sur la responsabilité des autres.

Quand on tourne son regard vers les beautés de la vie, quand on sait apprécier les bonnes conditions dans lesquelles on se trouve, quand on se sent aimé et que l’on est capable d’aimer sans compter, le corps se dresse dans l’espace bénéfique qui lui est donné. Ce peut être un tout petit espace, mais on s’y sent bien parce qu’on est chez soi. Toutes les conditions favorables peuvent ne pas être réunies, mais celles dont on profite remplissent le cœur de gratitude. Peut-être n’avons-nous qu’un ami, mais ce que l’on partage avec lui et auprès de lui vaut tout l’amour du monde. Alors oui, notre attitude corporelle rejoint celle de notre esprit, le cœur et les bras ouverts dans une confiance bienveillante et généreuse.

À consulter :

www.chokhorling.com rubrique : Arts spirituels.
12 Bonheurs pour une vie heureuse : une formation bimestrielle dans la Vienne, destinée aux professeurs de yoga, aux thérapeutes et à toute personne souhaitant s’engager dans un chemin de développement personnel.

À écouter :

L’album Inspirations, Best of Logos.
Stephen Sicard.
18,90 € sur www.stephensicard.com

 

Enregistrer

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le jeûne : mode d’emploi
Les clés de l'alimentation santé
Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Ma Bible des aliments remèdes