Rééduquer son écoute...

jeu, 01/11/2018 - 00:00 -- Natalie Georges
...pour mieux entendre
Rubrique : 

« Il n’est pire sourd que celui qui ne veut point entendre… »

Cette affirmation trouve tout son sens grâce à une méthode d’écoute mise au point il y a un demi-siècle par le Dr Alfred Tomatis, un oto-rhino-laryngologiste français.
À Clermont-Ferrand, Catherine Laloi propose cette pédagogie à une clientèle variée…

Le parcours de Catherine Laloi est plutôt atypique. « J’ai rencontré le Dr Tomatis à l’âge de 2 ans, se souvient-elle. À l’époque, je faisais otite sur otite ; mon audition était très affectée, l’accès au langage aussi... Sur les conseils d’une tante qui le connaissait, mes parents m’ont emmenée le consulter à Paris. » L’ORL, qui commençait alors à être réputé, a pris Catherine en charge pour un parcours long, mais bénéfique.
« Pour me faire parler, le médecin-chercheur a commencé par désencombrer mon système oto-rhino-laryngologique avec des aérosols afin d’oxygéner les muqueuses et de leur permettre de reprendre leurs fonctions », résume celle qui est devenue, des années plus tard, professeure d’anglais. « Cela m’a permis de développer langage et apprentissage et de poursuivre mon parcours scolaire et plus tard, universitaire. »


Catherine Laloi et l'oreille électronique

Oreille électronique

Devenue maman, c’est au tour de ses fils de bénéficier des recherches du Dr Tomatis. « Mon fils Olivier présentait aussi une problématique d’écoute. Il a fait une "cure Tomatis", autrement dit des sessions de stimulation de l’écoute par le biais de l’oreille électronique, cet appareil de gymnastique de l’écoute qui stimule la musculature de l’oreille moyenne en filtrant les sons pour agir sur l’oreille interne », résume Catherine Laloi. Au cours de séances qu’elle propose, les personnes portent un casque sur la tête ; les sons – musique thérapeutique de Mozart ou enregistrement de la voix – sont perçus aussi bien par les deux oreilles que par les os du crâne. Un réglage permet d’amplifier les basses ou, au contraire, de les supprimer et d’augmenter les aigus. En résumé, un délai entre la conduction osseuse et la voie aérienne du son permet à l’auditeur de sentir le changement d’un canal à l’autre et permet d’entraîner la musculature de l’oreille moyenne, ce qui régule la tension du tympan et favorise une écoute optimale des sons et une meilleure perception des différentes fréquences par le cerveau. 

Un oto-rhino de génie

Alfred Angelo Tomatis a donné son nom à la méthode de rééducation de l’ouïe et de la voix. Né à Nice en 1920, il devient docteur en médecine 25 ans plus tard et consacre l’essentiel de sa vie professionnelle à étudier les processus reliant l’écoute au langage. De son père chanteur professionnel à l’opéra de Paris, il hérite le goût pour la musique et le chant, et se passionne vite pour les relations existant entre l’oreille, la voix et le système nerveux. Certaines de ses théories sur le fonctionnement physiologique de l’oreille sont utilisées jusqu’à aujourd’hui dans le monde médical et scientifique. En Suisse, sa technique est reconnue par le Registre de Médecine Empirique et la Fondation pour les médecines complémentaires. Et en Pologne, de nombreuses écoles sont équipées pour la mise en œuvre de la méthode Tomatis dans le cadre d’un programme d’aide aux enfants en grande difficulté scolaire.

Les 3 lois

Dès 1947, le Dr Tomatis a présenté à l’Académie des sciences trois lois : la voix ne contient que ce que l’oreille entend ; si l’on restitue à l’oreille lésée la possibilité d’entendre correctement, les fréquences sont instantanément et inconsciemment restituées dans le langage ; il est possible de modifier la voix par stimulation auditive entretenue pendant un certain temps. Cela a valu au médecin parisien nombre de critiques, mais sa reconnaissance à l’étranger valide le bien- fondé de sa vie consacrée à la recherche.
« Pour avoir de bons résultats, environ 70 heures sont nécessaires, poursuit la praticienne et prof d’anglais qui s’est aussi formée à la psychothérapie pour parfaire son parcours. Les séances sont groupées en 3 sessions interrompues par des pauses. » Patience et persévérance sont donc les critères pour retrouver une bonne écoute et tous les plaisirs qui en découlent.

Neuf mois au paradis est l’un des ouvrages du Dr Tomatis (d'occasion sur internet).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Voir aussi : 
Dans la boutique : 

Rebelle-Santé n° 210

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer