Le yoga du rire...

sam, 01/12/2018 - 00:00 -- Christophe Guyon
... la posture du bonheur
Rubrique : 

Mélange de mouvements, de respirations et de rires, ce yoga très spécial ne demande aucun effort et nous met sur un petit nuage. Fabrice Loizeau, qui consacre tout son temps à développer la méthode et à former des « professeurs » de yoga du rire, nous dit tout sur une pratique aussi simple qu’efficace.

C’est une histoire incroyable qui donne son origine au yoga du rire. Norman Cousins était un journaliste américain. En 1964, les médecins lui annoncent qu’il est atteint de spondylarthrite ankylosante, maladie qui, à l’époque, ne disposait d’aucun traitement et s’accompagnait de fortes douleurs. Son pronostic vital était compromis. N’ayant plus rien à perdre, il fit son propre traitement : de la vitamine C à haute dose et du rire. Après avoir quitté l’hôpital, il passe une journée à visionner des films comiques. La nuit suivante, il dort profondément sans ressentir de douleurs. Avec l’expérience, il constate que chaque visionnage de 30 minutes lui procure 2 heures de repos sans douleur. Après 6 mois de ce traitement, il était complètement rétabli.

Un détour par l’Inde

C’est à travers l’Inde, berceau du yoga, que la technique expérimentale s’est transformée en méthode ouverte à tous. Le Dr Madan Kataria, intéressé par les bienfaits du rire, eut vent de l’histoire de Norman Cousins et lança le premier club de yoga du rire en 1995. Puis le mouvement est arrivé en Occident au début des années 2000. Aujourd’hui, le virus du rire organisé touche 107 pays et, en France, des dizaines de clubs se sont créés.

Un rire sans raison ni mental

Pour pratiquer le yoga du rire, pas besoin de raconter d’histoire drôle ni d’avoir de l’humour, il est juste nécessaire de rire sans raison. D’ailleurs, le cerveau ne fait pas de différence entre un rire naturel et un rire forcé. Dans les deux cas, les bénéfices sont identiques et ils sont nombreux (la littérature scientifique le démontre depuis de nombreuses années).

Le principe consiste donc à rire en groupe, sans raison, avec une technique très simple, laissant venir un rire de l’intérieur, sans passer par le mental. Les maîtres en la matière sont les bébés qui rient entre 200 et 400 fois par jour, avant même de savoir parler !

Des bénéfices pour tout le monde

Avec sa capacité à faire baisser le stress, notamment, cette pratique s’applique à tous et commence à se développer à l’école, dans les maisons de retraite, les prisons, en entreprise et à l’hôpital. On connaît en France les Clowns docteurs, mais certains pays comme l’Iran vont plus loin. À Téhéran, dans les hôpitaux, il y a des chambres de yoga du rire.
Sans attendre d’être malade, la pratique du rire dope le bien-être et la joie. Avant les années 1940, on riait en moyenne 19 minutes par jour, alors qu’en 2010, la moyenne stagne à 2 minutes. Il est donc urgent de reprendre en main nos zygomatiques !

Fabrice Loizeau, qui a été formé par le Dr Kataria, est lui-même devenu formateur et ne cesse de vanter les mérites de la discipline, notamment à travers l’institut français du yoga du rire qu’il a fondé.
Lors du dernier Congrès Mondial de l’Inspiration, dont Rebelle-Santé était partenaire, nous l’avons interrogé sur sa passion.

Christophe Guyon : Qu'est-ce que le yoga du rire ?

Fabrice Loizeau : C’est une association de respirations empruntées au yoga, avec des mouvements et du rire. Cette combinaison est judicieuse car elle apporte plein de belles choses. Davantage pour notre santé, évidemment, mais aussi pour notre mental. On se sent plus créatif, plus joyeux. C'est très axé sur le positif, l’optimisme et le dynamisme.

Comment se passe une séance ?

C'est très simple, même pour un débutant qui ne connaît rien au yoga. Dès la première fois, il sera touché par ce rire libre et libérateur. Il n'y a pas de posture particulière, tout simplement, on va rire. Techniquement, il y a trois phases dans une séance. La première est un éveil du corps. On fait des exercices pour mieux préparer le corps, des exercices d'évacuation des tensions, de lâcher prise. Ensuite, on rentre dans le rire, avec des exercices propres au yoga du rire qui ont été inventés par un médecin indien. On va baigner dans ce rire pendant 20 à 25 minutes. La troisième partie est une séquence allongée que l'on appelle la méditation du rire. C'est un moment pour se relâcher, se relaxer. Se détendre permet aussi d'emmagasiner dans notre corps tout le rire exprimé au cours de la séance pour qu'il reste un peu plus longtemps.

Faut-il avoir de l'humour pour faire du yoga du rire ?

Il n'y a besoin d'aucun talent particulier. Sans s'en rendre compte, tous ensemble, nous allons rire. Vous n'allez pas être au centre de la pièce. Nous allons rire tous ensemble avec une technique qui va progressivement, sans que vous vous en rendez compte, arriver sur un rire simple, puis après, beaucoup plus volumineux. On compte aussi beaucoup sur la contagion du groupe.

Comment avez-vous découvert cette technique ?

À la télé, un soir, dans un reportage sur un médecin indien. À l'époque, je me suis dit que si ça arrivait en France, je mettrais mon clignotant, et j'irais voir (rires). Ce docteur indien est venu en France pour un grand séminaire. J’ai assisté aux deux jours de séminaire et j’en suis revenu étonné, stupéfait : la magie avait opéré. J'appelle ça vraiment une magie. J'étais comme tout le monde, je n'avais aucune prédisposition, ni aucun talent pour rire et pourtant, pour moi, ça été quelque chose d'extraordinaire. En parlant autour de moi, je me suis rendu compte que beaucoup de gens qui avaient essayé le yoga du rire avaient vécu la même expérience.

Quels sont les bienfaits du rire sur notre santé ?

Le principe est très simple : on rit pendant 15 minutes en continu et le corps apporte une réponse : la physiologie va faire en sorte que les hormones du bonheur se sécrètent naturellement. Ce sont les fameuses endorphines, dopamine, les noradrénalines, etc. Le mauvais cholestérol baisse et le bon augmente. Cela améliore aussi l’état des personnes diabétiques.
C'est bon pour le sommeil. C'est important pour améliorer sa qualité de vie. C'est un antistress incroyable. Cela augmente votre taux d'immunoglobulines A (IgA), qui servent pour les premières défenses de votre organisme. Le taux d'IgA reste élevé pendant 6 à 12 heures après une séance de 20 minutes de rire. Le yoga du rire vous protège aussi contre la toux et le rhume. Depuis 15 ans, ceux qui me connaissent ne m'ont jamais vu en hiver avec une toux ou un rhume. On s'aperçoit qu'on digère mieux. Il y a moins de constipation. Les dermatologues nous ont appris aussi que notre peau était plus douce après avoir ri. Donc, il y a plein de bienfaits, mais n’attendez pas d'avoir ces soucis de santé pour venir rire et profiter de toutes les vertus du yoga du rire !

Et sur l’état général ?

Il y a 50 années de littérature scientifique qui nous font des promesses assez sympathiques sur le rire qui relève le niveau d'énergie, de vitalité, etc. Plus vous allez rire, plus vous allez développer votre optimisme, votre dynamisme. Je dirais même que ça développe aussi le sens de l'humour. Même si vous n'en avez pas au début. Un pratiquant qui démarre l'activité a besoin d’une dizaine de séances pour observer des petits changements dans sa vie. Le premier d'entre eux, c'est une prise de recul sur ce que la vie nous envoie. La vie parfois nous chahute et nous envoie des petits aléas. Plutôt que de s'énerver ou d'être en lutte, on va les voir autrement. Ces avantages sont valables aussi dans notre sphère privée, familiale et professionnelle.

Combien de temps et à quel rythme faut-il pratiquer ?

Il faut rire tant que vous pouvez ! Les études montrent que l'idéal est 20 minutes par jour. C'est là où l'impact est le plus fort. Dans nos pays occidentaux, on propose souvent, en termes d'activités de loisirs, une heure par semaine. Pendant ce temps, on va se remplir de positif et de rire. Et à cette fréquence, ça marche déjà très bien.

Pour en savoir plus

• Institut français du Yoga du rire : www.formation-yogadurire.fr
• Observatoire du Yoga du rire : www.yoga-du-rire-observatoire.info
• Pratique des respirations conscientes : www.ibfnetwork.com

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 

Dans la boutique : 

Rebelle-Santé N° 211

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer