Enregistrer

Baumes à lèvres

ven, 01/02/2019 - 00:00 -- Moune
Rubrique : 
Matériel : 

Contre les gerçures et autres bobos, et pour sourire malgré le froid !

Il était dit que pour ce joli hiver, j'allais vous apprendre à protéger vos lèvres. Parce que c'est vrai, on se protège le visage et les mains avec tout un tas de crèmes et d'onguents doux et agréables pour la peau, mais on parle assez peu de nos lèvres. Sauf évidemment quand elles nous rappellent à l'ordre et qu'on se retrouve avec des gerçures aussi peu jolies que douloureuses.
Et, cerise sur le gâteau, on va pouvoir se faire un baume à lèvres personnalisé, c'est-à-dire que, pour celles et ceux qui ont souvent des boutons de fièvre (herpès labial) ou des gerçures, on va y ajouter ce qu'il faut pour réparer et même anticiper !
Vous allez voir que c'est tout simple et qu'on peut décliner les recettes à l'infini...

- Petits pots en verre avec couvercle
- Râpe ou économe
- Cuillère à café (CC)
- Cuillère à soupe (CS)
- Bain-marie ou chocolatière (si vous êtes fan de baumes, la chocolatière est un investissement intéressant, sauf si vous êtes vegan.
- Cire d'abeille ou, si vous êtes vegan, de carnauba.
La cire d'abeille se trouve chez tous les apiculteurs bio et dans certaines boutiques bio, mais la cire de carnauba ne se trouve malheureusement que sur internet pour le moment… ou dans ma boutique, mais pour certains ça fait un peu loin (elle est à Saint-Savinien)...
- Huiles végétales (HV) ou huiles macérées (HM) adaptées au soin voulu. En magasin bio ou à faire soi-même pour les HM.
- Huiles essentielles (HE). En magasin bio ou en pharmacie.
- Colorants (micas, argiles ou oxydes cosmétiques) – photo 1.

On trouve les argiles en magasin bio ou en pharmacie, et le reste sur internet – tous les micas et oxydes achetés doivent impérativement être de type COSMÉTIQUE et indemnes de produits nocifs pour la santé, vérifiez bien tout cela avant l'achat.

Généralités

Le point de fusion est la température à laquelle la cire commence à fondre.
Cire d'abeille : son point de fusion se situe autour de 60 °C.
Cire de carnauba : son point de fusion se situe autour de 80 °C.

♦ La cire de carnauba reste solide plus longtemps, on peut sans problème laisser son baume à lèvres derrière la vitre de la voiture au soleil sans que sa texture ne change…
La cire d'abeille risque, quant à elle, de ramollir à la même place.
Mais la cire d'abeille est la plus facile à trouver près de chez soi, et cela vaut bien ce petit désagrément – qui n'en est pas un si on l'a toujours dans son sac ou si on le laisse à l'abri du plein soleil estival.

♦ La chocolatière a 2 niveaux de chauffe – photo 2.
• le niveau 1 chauffe à 40 °C maxi
• le niveau 2 chauffe à 60 °C maxi.
Si vous êtes vegan, pas de chocolatière : celle-ci ne chauffera pas assez pour faire fondre la cire de carnauba. Dans votre cas, le bain-marie devient incontournable.

♦ Dans les exemples de recettes, je n'utilise que la cire d'abeille, mais les dosages sont les mêmes pour les deux cires.

♦ Les huiles essentielles ne sont pas indispensables, sauf si on attend un soin précis du baume fabriqué.

Herpès

• HE : arbre à thé, cyprès, géranium, lavande vraie, menthe poivrée, niaouli, pin, ravintsara, vétiver.
HV : pas vraiment d'huile spécifique, mais celles qui sont cicatrisantes sont les bienvenues – argan, calophylle, chanvre, macadamia, olive, ricin, rose musquée, sésame.
HM : achillée, bouillon-blanc, calendula, mélisse, pâquerette, plantain, sauge.

Gerçures

HE : carotte, ciste, hélichryse, lavande vraie.
HV : amande douce, argan, calophylle, germe de blé, macadamia, olive, rose.
HM : achillée, calendula (souci), carotte, consoude, hélichryse, lavande, plantain, rose, tilleul.

Dans chaque recette, je ne cite qu'une huile ou 2 (HV ou HM), mais on peut piocher dans les listes ci-dessus. Et si on n'attend pas de soin spécifique, toutes les huiles végétales (cosmétiques ou de table) ou macérées sont utilisables, sauf bien sûr celles qui sont photosensibilisantes (qui font des taches sur la peau lors d'une exposition solaire et qui restent indélébiles).

Et bien sûr, il est inutile de rappeler que tous les contenants et matériel utilisés sont stérilisés avant utilisation, n'est-ce-pas ?

Mise en oeuvre

Le baume à lèvres cicatrisant spécial herpès labial

- 1 CC de cire d'abeille
- 1 CS d'HM de calendula (souci)
- 3 gouttes d'HE de niaouli

1 - Râper 1 CC de cire d'abeille.
2 - La mettre dans le petit pot – photo 3.
3 - Ajouter 1 CS d'huile macérée de calendula – photo 4.

4 - Mettre le petit pot dans la chocolatière ou le bain-marie – photo 5.

5 - Remuer tout le temps et faire très attention à la température si on utilise le bain-marie.
6 - Une fois le tout fondu et bien mélangé, sortir le pot de la chocolatière ou du bain-marie.
7 - Attendre quelques secondes ou quelques minutes que le baume refroidisse (cela va dépendre de la température de la pièce dans laquelle on se trouve, l'été le baume refroidit plus lentement).
8 - Verser 3 gouttes d'HE de niaouli – photo 6, la seule difficulté se trouve ici, il faut attendre que le mélange refroidisse avant d'incorporer les HE, mais il ne doit pas figer. Si c'est le cas, pas de panique, remettre le mélange à refondre et attendre qu'il se liquéfie.

9 - Bien mélanger les HE et laisser de côté le baume afin qu'il fige.

♥ Je n'ajoute pas de colorant parce que je veux juste obtenir un baume anti-herpès labial et que je ne souhaite pas colorer mes lèvres. Mais il n'y aurait pas de contre-indication à ajouter du colorant.

Le baume à lèvres réparateur spécial gerçures

- 1 CC de cire d'abeille
- 1 CS d'HM de lavande vraie ou d'hélichryse
- 3 gouttes d'HE de lavande vraie

1 - Râper 1 CC de cire d'abeille.
2 - La mettre dans le petit pot.
3 - Ajouter 1 CS d'huile macérée de lavande ou d'hélichryse.
4, 5, 6 et 7
Mêmes étapes que la 1ère recette.
8 - Ajouter 3 gouttes d'HE de lavande vraie – même conseil que pour la 1ère recette.
9 - Bien mélanger les HE et ajouter une petite pointe de couteau de colorant mauve – photo 7, et un tout petit peu de mica blanc nacré (tout ceci est facultatif bien sûr).

10 - Bien mélanger et laisser de côté le baume afin qu'il fige.

♥ Ce baume est plus spécifique aux gerçures, parfait pour les grands froids et peut même être utilisé toute l'année.

Le baume à lèvres spécial fille...

- 1 CC de cire d'abeille
- 1 CS d'HV de noyau d'abricot
- 3 gouttes d'HE d'orange douce ou 5 gouttes d'HE de vanille

1 - Râper 1 CC de cire d'abeille.
2 - La mettre dans le petit pot.
3 - Ajouter 1 CS d'huile végétale de noyau d'abricot.
4, 5, 6 et 7 Mêmes étapes que la 1ère recette.
8 - Ajouter 3 gouttes d'HE d'orange douce ou 5 gouttes d'HE de vanille : même conseil que pour la 1ère recette.
9 - Bien mélanger les HE et ajouter une petite pointe de couteau de mica rose – photo 8 (toujours facultatif, bien sûr, mais tellement joli !).

10 - Bien mélanger à nouveau et laisser le baume figer.

♥ Ce baume va à peine colorer les lèvres. Si on souhaite une teinte plus marquée, il faut rajouter un peu de mica.

Rappell de la recette de l'huile macérée

- Mettre des plantes sèches dans un bocal.
- Couvrir d'huile végétale.
- Laisser macérer pendant 3 semaines au soleil en évitant le soleil direct, pour cela, couvrir d'un linge.
- Filtrer et mettre dans une bouteille opaque.
- Étiqueter et conserver dans un endroit à l'abri de la chaleur et de la lumière
(voir aussi la vidéo de Moune sur Youtube et/ou la rubrique Fait-maison du magazine n° 135 de mai 2011).

Nous sommes 3 filles à la maison et personnaliser les baumes grâce aux couleurs permet de savoir à qui ils appartiennent, ainsi, en cas de crise imminente d'herpès, nous ne nous refilons pas le virus… chacune son pot !

Voilà quelques petites recettes très simples, faciles et rapides à mettre en œuvre. Mais si, malgré ça, quelque chose vous a échappé, n'hésitez pas à m'envoyer un petit mot à cette adresse : lateliereconaturel.net, je vous répondrai avec joie.

En attendant, passez un mois d'hiver souriant, sans gerçures ni herpès !

Enregistrer

Enregistrer

Paru dans le : 

Voir aussi : 

Macérâts huileux

dim, 01/05/2011 - 00:00 -- Moune
Rubrique : 

Les macérâts huileux sont des huiles dans lesquelles des plantes (ou fleurs) ont macéré un certain temps afin de récupérer les propriétés des-dites plantes. C’est facile à faire, pas cher, et ça sert à soulager et à soigner plein de petits tracas quotidiens !

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer