Une réflexologue voyageuse

Rubrique

Si vous allez à Rome, passez voir Caterina Lizzano, fée-sorcière

Je vous présente Caterina Lizzano, une vraie fée-sorcière italienne, c’est mon cadeau de nouvelle année. Cette réflexologue a parcouru de nombreuses disciplines et territoires, en poursuivant toujours le même but : « Comprendre les causes multidimensionnelles de nos maladies et les soigner ».

À 50 ans, elle fait avec moi le point sur ce voyage au fil des soins : il a débuté par des études de sociologie à Rome, puis de biologie, de chimie et de microbiologie... tout cela en s’intéressant à ses pieds !
« À toutes les autres parties de mon corps, j’ai toujours préféré qu’on touche à mes pieds… Je croyais qu’ils étaient loin de la tête ; je ne savais pas encore que la tête et les pieds étaient en connexion directe. » Il y a 15 ans, elle a décidé d’apprendre à s’en occuper. « J’ai d’abord découvert que la réflexologie me faisait du bien, mais c’était un soin onéreux, alors j’ai décidé d’apprendre. » Elle a suivi une formation dense pendant trois ans : « Tu dois bien connaître le corps humain, son fonctionnement, son anatomie… et, à la différence de la médecine officielle qui regarde le corps en le cloisonnant, tu dois comprendre les multiples interactions de cet organisme unique, voir comment sont connectés les organes, les cellules… ».

La thérapeute qui la forme, Claudia Puntel, pratique les protocoles thérapeutiques de réflexothérapie d’Hanne Marquardt, une spécialiste allemande. Cette méthode permet d’appréhender la réflexologie en repérant les zones réflexes par un principe de similarité.

Caterina m’explique l’idée que les pieds sont un micro système d’un macro système appelé le corps d’une personne, et que chaque partie se reflète sur une zone du pied.

Ça vient de la tête

Caterina explique comment le stress se transforme en maladies physiques : « Quand tu travailles sur les pieds, tu travailles également sur la psychologie. Au début, les gens ne comprennent pas que l’organisme fonctionne comme un tout dont il faut avant tout équilibrer la tête, qui est le moteur de notre organisme. Tous les maux ou maladies commencent là et vont se cristalliser dans le corps. »

Au cours de ces années d’expériences thérapeutiques à Rome, elle a observé maintes fois la façon dont les conditionnements sociaux nous rendent malades.
Même si les patients commencent par raconter leurs symptômes physiques, ce n’est qu’un aspect de leurs soucis : « La culture oppressive est un handicap. On ne sait plus vraiment qui on est et ce qu’on veut. On essaie de s’adapter aux modèles. Ce n’est pas une solution. Il vaut mieux apprendre à se connaître, donc faire un grand travail sur soi-même, car nous sommes tous.tes différent.es les un.es des autres. »

Long séjour à Berlin

Après son expérience de terrain à Rome, Caterina a décidé d’aller approfondir ses connaissances sur la réflexothérapie d’Hanne Marquardt dans son pays, en Allemagne. Caterina s’est installée à Berlin. Elle y a pratiqué la réflexologie pendant 5 ans, en développant son action par du bénévolat auprès d’une association d’aide aux personnes en difficultés, d’une autre solidaire avec les réfugiés, auprès de personnes sourdes, dans une association de quartier… Et a fini par connaître plein de monde, à travers leurs pieds !

Les conseils de Caterina

Écoutons Caterina, pour bien commencer la nouvelle année : « Avant de vous coucher, lavez-vous les pieds et massez-les quel­ques minutes… tous les soirs… N’oubliez pas qu’il faut dormir au moins 7 heures. C’est essentiel… Puis, mangez simple et sain. Évitez les produits des supermarchés, privilégiez les producteurs. Notre santé dépend aussi des bonnes amitiés, de nos relations aux animaux… Vivre avec des animaux donne de l’énergie ! Enfin, n’oubliez pas le sport. Il faut bouger. Et c’est tout ».

Si vous volez ou naviguez à Rome, allez voir Caterina Lizzano, cette fée-sorcière qui parle l’italien, le français, l’allemand, l’espagnol et la langue des signes…

En attendant, vous pouvez consulter sa page : www.facebook.com/Riflessologia- Plantare-Integrata- 211223632312115/ ou la joindre par mail : cate.lizzano@gmail.com

Je vous souhaite une très bonne année,
Pınar

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Les plantes qui guérissent (Poche)
Chimiofolies