Enregistrer

Pour se désintoxiquer du sucre...

lun, 01/04/2019 - 00:00 -- Anne Dufour
... les 10 bons gestes à adopter
Rubrique : 

Impact santé, beauté, moral, mémoire… le sucre est une plaie. 10 pistes pour se débarrasser de cette mauvaise habitude.

Caries, diabète, surpoids, cholestérol, triglycérides, augmentation du risque cardiaque et de cancer – sein, utérus, estomac, côlon, pancréas – accélération du vieillissement cutané, ballonnements et perturbation de la flore intestinale, de l’immunité… La liste des méfaits du sucre est longue. Prenez vos distances !

Réduisez, puis stoppez

Diluez les jus de fruits (gain : moins 3 cuillerées à café de sucre par verre). Divisez par deux le sucre ajouté – café, thé, yaourt, fromage blanc, salade de fruits ; bientôt vous arrêterez carrément. Un petit pas, trois grands résultats.

Pourquoi ?
Votre palais va s’habituer à manger moins sucré et à retrouver les vraies saveurs, c’est le plus important : bientôt, vous trouverez le sucre écœurant. L’acidulé du yaourt, l’amertume du thé ou du café, miam !

Ne remplacez pas le sucre par des alternatives « saines »

On peut discuter des heures sur le fait que le miel ou le sirop d’érable est plus « naturel » que le sucre, que le sucre roux contient des minéraux (ou pas), etc.

Pourquoi ?
Le résultat est quasi le même : du sucre ajouté, quelle que soit sa forme, entraîne une sécrétion d’insuline et des violences métaboliques. Quant aux édulcorants chimiques, ils perturbent le métabolisme et/ou la flore intestinale et ne sont pas de vrais aliments. Vous avez déjà vu dans la nature un arbre à aspartam ou à acésulfame K ? Nous pas.

Consommez moins de sucre, mais plus de glucides « lents »

Mangez plus de légumes, de fruits frais, de céréales complètes, de légumineuses, de graines.

Pourquoi ?
Vous contenterez les besoins de votre corps en glucides (indispensables), à l’index glycémique faible ou modéré, et serez ainsi bien moins attiré par les produits sucrés (pas du tout indispensables). 

Mangez sucré tard dans la journée

Un goûter un peu sucré (ex. banane + noix + chocolat noir) est bien préférable à un petit déjeuner très sucré (maïs soufflé sucré + jus d’orange + chocolat chaud).

Pourquoi ?
Selon les études, à quantité égale de glucides et de sucres, les personnes qui les avalent plus tard dans la journée perdent davantage de poids et amé­liorent glycémie, cholestérol et marqueurs inflammatoires.

Améliorez votre hygiène de vie

Le sucre est souvent utilisé pour contrer un stress, une colère, l’ennui… Pourtant, ce n’est vraiment pas son rôle. Le sommeil, moins d’écrans (télé, jeux vidéos…), le sport, la création artistique, la lecture d’un excellent roman ou toute autre activité absorbante y arrivent bien mieux !

Pourquoi ?
Le but est d’activer les circuits mentaux de récompense et d’apaisement. Ne vous servez pas du sucre pour cela, mais des bons leviers neurohormonaux. Et bénéfiques pour la ligne et la santé !

Méfiez-vous de l’alcool

Alcool et sucre, même combat. Les seules boissons recommandables sont les thés (vert, blanc, noir…), les infusions, les eaux infusées, les bouillons, le jus de tomate, le café léger ou le décaféiné. Et bien sûr, la reine : l’eau tout simplement !

Pourquoi ?
Tous les alcools renferment du sucre. C’est le principe même : les levures se nourrissent du sucre de l’aliment, ce travail produit de la fermentation et de l’alcool. Les pires ? Ceux avec sucre ajouté : liqueurs (de fruit, de chocolat…), cocktails (alcool + soda, Mojito, Monaco, Aperol, kir…). Et les bières sans alcool, surtout aromatisées – citron, pêche, menthe…

Triez vos céréales du matin

Rien de comparable entre du muesli bio sans sucre ajouté ou des flocons d’avoine (bien), et des pétales de maïs soufflé chocolatés ou du muesli croustillant au chocolat (mal).

Pourquoi ?
Matières premières, recettes, procédés de fabrication, ajouts de sucres et autres additifs (graisses, sel, colorants…) des céréales « enfants » ou dites « gourmandes » sont stupéfiants. Choisissez simple et le moins « industriel » possible.

Oubliez le « petit grignotage sain »

Un bonbon par-ci « parce qu’il est sans sucre », une barre de céréale par-là « c’est sain », un verre de jus de fruits « c’est vitaminé »…

Pourquoi ?
En fin de journée c’est le jackpot du sucre alors que l’on était sûr d’avoir « bien » mangé. Rappels : 1) le grignotage est mauvais, 2) le grignotage sucré est pire, 3) le grignotage sain n’existe pas.

Craquez pour les fruits secs

Le bon plan : un mélange de noix et de fruits séchés. Tapez dedans en cas d’urgence avec un seuil raisonnable : 1 cuillerée à soupe par jour.

Pourquoi ?
Ils calent et apportent fibres, minéraux, bons glucides. On parle bien d’un mélange oléagineux et fruits, et non 100 % dattes ou abricots séchés.

Terminez vos repas par autre chose qu’un « dessert »

Fromage, fruit frais (quand on le digère), ou encore café, thé, infusion, c’est mieux. Si l’envie de sucré vous taraude, préférez un peu de chocolat plutôt qu’un « gros » dessert (gâteau, tarte, mousse, crème…)

Pourquoi ?
Un dessert, c’est maximum une fois par semaine.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 

Voir aussi : 
Dans la boutique : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer