Du sel...

sam, 01/06/2019 - 00:00 -- Nathalie Aupareur
... pour mes cosmétiques

Quand on pense au sel en cosmétique, on plonge souvent directement dans un bain…
Ce n'est pas pour rien que les sels de bain constituent à eux seuls une catégorie de produits cosmétiques. Mais on peut se concocter bien d'autres recettes maison, et y mettre son grain de sel avec beaucoup d'intérêts !

Que celles et ceux qui n'ont pas de sel (et même de sels) dans un placard de leur cuisine lèvent le doigt ! Connu de tous, et depuis la nuit des temps, le sel est utilisé depuis les tout débuts de notre histoire pour assaisonner et conserver nos aliments. Il a eu ses routes (parfois très longues) pour en faire le commerce, ses greniers pour le stocker et ses boîtes pour le conserver, il a servi aussi de monnaie d'échange et de base d'impôt (la fameuse gabelle)… Naturel s'il en est, il est extrait de mines souterraines ou recueilli après évaporation d'eaux de mer, très peu transformé, généralement gris (blanc quand il est raffiné), mais parfois aussi noir quand il vient d'Hawaï ou rose quand il arrive de l'Himalaya, avec des cristaux plus ou moins fins.

Pourquoi je l'utilise

Avec lui, l'addition n'est pas salée : il ne coûte rien ou presque. C'est son premier atout.

Sa composition en fait aussi un ingrédient cosmétique de choix puisqu'il est particulièrement riche en minéraux et oligo-éléments, qui sont de très bons nutriments pour la peau, aux vertus régénérantes et tonifiantes, assainissantes et purifiantes, anti-inflammatoires et apaisantes.

Mais attention, cette richesse en nutriments peut différer de façon assez importante selon l'origine du sel utilisé et les traitements qu'il a subis. Et de fait, il y a sel et sel.

• Le sel de l'Himalaya : ce sel de roche contient plus de 80 minéraux et oligo-éléments, et a de plus l'avantage d'être naturellement d'une jolie couleur rose.

• Le sel de la Mer Morte : lui aussi est très riche en nutriments, dont la particularité est qu'ils sont très concentrés. C'est le plus riche de tous les sels, en quelque sorte la fine fleur du sel…

• Le sel d'Epsom : particulièrement pourvu en magnésium, il est réputé le plus relaxant de tous les sels quand il utilisé en bain.

• Les sels de mer : de Camargue ou de Guérande quand on leur a accordé une IGP (Indication Géographique Protégée), mais aussi extraits de toutes les mers du monde, ces sels apportent également leur lot de bons nutriments, en proportions variables selon leur origine.

• Le sel blanc (ou fin) : lui, on peut l'oublier pour nos soins cosmétiques. Son raffinement, destiné à le rendre d'une blancheur immaculée, souvent réalisé à l'aide de procédés chimiques, lui a aussi fait perdre quasiment tous ses minéraux et oligo-éléments, et du coup, beaucoup de son intérêt.

Comment je l'utilise

Il se dose facilement à la pincée ou à la petite cuillère, fond rapidement dans les liquides, se mélange simplement à toutes les poudres ou farines, et ne demande aucune précaution particulière pour être intégré dans une recette maison. Simple comme un coup de sel !

Une précision tout de même : remplir une baignoire est très gourmand en eau, et ce n'est pas le geste le plus écologique qui soit. C'est donc un plaisir à ne s'accorder que de temps en temps…

Paru dans le : 

Voir aussi : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer