L’énergie au féminin

Rubrique

En général, science et ésotérisme ne font pas bon ménage, mais ça, c’est déjà du passé. Preuve en est l’intérêt croissant pour les médecines naturelles et énergétiques, tout comme pour les sujets qui autrefois fâchaient : hypnose, coupeurs de feu, acupuncture, etc.
Ce mois-ci, c’est un condensé de différentes techniques spécialement destinées aux femmes qui vous est proposé. Faites votre choix !

La femme arc-en-ciel

Archétype de la femme nouvelle, celle qui se relève joyeusement d’un passé ancestral opprimant, celle qui se redresse dans l’assurance de sa féminité rayonnante et équilibrée, celle qui se fait confiance et n’attend plus d’encouragement ou de soutien pour pouvoir avancer.

La femme arc-en-ciel est libre de parcourir sans contraintes les terres et les ciels de sa vie. Autrement dit, elle entretient comme il se doit le sens des réalités quotidiennes tout en sachant utiliser ses rêves au bénéfice de son bien-être – bien-vivre sa propre existence.

Cette femme-lumière brille de tout l’éclat du développement de cette qualité particulière qui consiste à se centrer, s’enraciner, tout en laissant libre cours à ses facultés intuitives, voire médiumniques. Elle a appris à connaître son corps dans ce qu’il a de plus subtil et à harmoniser entre eux les différents faisceaux d’énergie vitale qui le constituent.

Nous devons cette découverte à Ariane Calvo, psychologue et psychothérapeute spécialisée en psychotraumatisme, résilience et transitions de vie. De ses recherches dans les sagesses de l’Inde ancienne et auprès de la culture amérindienne sont apparues les méthodes thérapeutiques et de bien-être qu’elle vous propose dans son ouvrage cité à la fin de cet article.

La femme-fleur

Sept lotus s’alignent subtilement et verticalement à l’intérieur du corps le long de la ligne médiane.

On les appelle plus couramment des chakras. Disposés entre le coccyx et le sommet du crâne, ils correspondent aux sept glandes endocrines principales. Telles des fleurs de lotus, les chakras s’ouvrent et se ferment pour absorber et transformer l’énergie vibratoire contenue dans l’air respiré, l’alimentation, les émotions et l’influence du mode de vie habituel. Chaque chakra dépend de l’énergie des autres, ce qui les fait globalement constituer une chaîne de vie responsable de l’équilibre énergétique de l’ensemble et donc de la santé et du bien-être.

Ouvrons juste une parenthèse à l’intention du corps des hommes doté, bien entendu, lui aussi, de chakras mais qui n’expriment ni le même mouvement énergétique, ni la même influence que les chakras féminins. Pour ne pas faire de confusion, cet article se concentre sur le corps de la femme.

À chaque fleur (chakra) sa couleur, dont la fréquence vibratoire rejoint celle de chaque organe associé aux éléments : terre - eau - feu - air - éther - lumière - conscience suprême, et reliée aux consciences sensorielles : vue - ouïe - odorat - goût - toucher - intuition - connaissance claire.

La culture du jardin corporel consiste à prendre soin et revitaliser l’énergie vitale en harmonisant ses vibrations, sachant que chaque chakra dispose d’une qualité vibratoire qui lui est propre et dont le rôle est d’entrer en bonne relation avec les autres.

*

Le corps arc-en-ciel

La racine des lotus est située dans la région périnéale, c’est le premier chakra, celui de l’ancrage dans la vie terrestre qui donne l’élan nécessaire à l’équilibre de l’ensemble. Sa couleur vibratoire est rouge, elle exprime le soutien et la préservation de la vie. Sa fleur est tournée vers le bas, ce qui signifie que sa puissance vibratoire s’étend jusqu’aux pieds en passant par les hanches, les glandes génitales et les fonctions corporelles d’élimination. Son élément est la Terre, ce qui engendre chez tous les êtres le réflexe de survie.

Le deuxième lotus se trouve positionné entre le nombril et le périnée, juste au centre du ventre. C’est le chakra de la création qui donne la force nécessaire à l’engendrement des réalisations des désirs, des rêves et des projets. Sa fleur enroulée sur elle-même porte le potentiel de toute éclosion lorsqu’elle s’ouvre en faisant jaillir ses pistils d’or et de lumière. Elle porte en elle le courant sacré qui inonde les reins, les organes sexuels, la vessie, et les ovaires. Son élément est l’eau au sens propre et la fluidité au sens figuré.

Le troisième chakra est situé au centre exact de votre corps au niveau du plexus solaire. Son lotus est tourné mi vers le bas mi vers le haut, irradiant sa lumière dorée dans le prolongement des rayons qui accompagnent tous les mouvements de la vie tant physiques que psychiques. Ce chakra est la fleur du soleil vital dont la mission est d’éclairer le chemin de progression du soi. Son élément, le Feu, permet d’intégrer la force de vie et de la diffuser harmonieusement.

Le quatrième lotus réside au centre du cœur, sa corolle est tournée vers le haut, il régit le cœur organe mais aussi le cœur spirituel dont il participe à l’ouverture. Sa fréquence vibratoire émet un rayon vert en relation avec la pure nature de l’être. Son mouvement rythmique régule le souffle de vie passant par vos poumons pour se diffuser dans l’ensemble de votre corps/esprit et s’expanser dans l’environnement. Cela explique l’influence des uns et des autres en relation avec tout ce qui est. Son élément est l’air qui transporte ses messages dans toutes les directions de la vie et des êtres.

*
Mûdra du lotus du cœur

Le cinquième chakra est un lotus qui pousse au fond des océans, d’où sa couleur bleue pailletée de l’éclat du saphir des mers (image poétique propice à la visualisation méditative). Localisé au centre de la gorge, le cinquième chakra régit les cordes vocales, la glande thyroïde, le cou, la nuque et les vertèbres cervicales. Son élément est l’éther ou l’espace sans limites, son centre d’intérêt est la communication, c’est pourquoi il implique également le sens de l’ouïe. À ceux qui portent cette fleur de lotus en talisman, il active le pouvoir de l’improvisation.

*
Posture dite de la Chandelle

Le sixième lotus s’épanouit au centre de la tête dans le prolongement du milieu du front. Sa lumière violet-indigo active un champ de vision au-delà des capacités visuelles ordinaires. Il est en relation avec le psychisme et active l’énergie mentale et intuitive déjà sollicitée au niveau précédent. Ce chakra est aussi appelé 3e œil par ses facultés prémonitoires. Son élément est la lumière qui émane des corps subtils (les différentes enveloppes spirituelles situées à l’extérieur et à l’intérieur du corps de chair). Ce sixième chakra régénère en permanence les fonctions organiques, glandulaires et le système nerveux.

Le septième chakra est un lotus aux mille pétales, magnifiquement blanc irradiant des étoiles dans la profondeur de l’être. Situé au point culminant, le sommet du crâne, il est la porte du ciel qui s’ouvre sur la terre corporelle. C’est le lotus de la conscience qui établit le lien avec le divin. Sa force vitale associe toutes les énergies au bénéfice de l’unité accomplie dans l’individualité. Autrement dit : nous sommes tous un. Sa plus belle qualité est celle de l’émerveillement qui favorise la prise de conscience spirituelle, accorde le sens des valeurs authentiques et permet d’installer la paix en soi.

Pratique

Prier au sens où chacun le comprend à sa manière, méditer l’espace et le silence et visualiser la lumière spirituelle à l’intérieur et autour de tout ce qui existe.

*

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Faut bien mourir de quelque chose !
Mon cahier de bien-être aux 4 saisons
Cuisiner autrement en hiver