Le purin de rue, ça sert à quoi ?

Rubrique

« J’ai de la rue dans mon jardin et j’ai préparé du purin. Apporte-t-il des vitamines ? Est-il utile en cas de maladies ? Les feuilles de mes concombres sèchent malgré un arrosage régulier. Le purin de rue peut-il être efficace dans ce cas ? »

Bernard B. du Lot

La rue officinale est utile au jardinier. Sa seule présence parmi les plantes potagères, au verger ou au jardin d’ornement a un effet répulsif sur divers insectes. Je connais plusieurs jardiniers sérieux qui l’utilisent comme plante de bordure pour délimiter le potager et la taillent de temps à autre, les déchets de taille sont de bons répulsifs des limaces et escargots et également des chats et des rongeurs. Le purin de rue officinale s’emploie sans être dilué, pulvérisé sur les végétaux, il permet de lutter contre les pucerons, les altises, les thrips et certains papillons comme les noctuelles et bien entendu aussi contre les gastéropodes. On a constaté aussi des effets intéressants pour lutter contre les maladies fongiques ; ce sont sans doute les quinolones et les alcaloïdes contenus dans la plante qui sont efficaces. Pour que le purin ou la décoction soient efficaces contre les maladies fongiques, il me semble prudent de les utiliser immédiatement après leur fabrication et peut-être d’ajouter une goutte de savon noir pour son rôle de tensioactif. Bien sûr après chaque pluie, il faut renouveler l’opération.

Petite note personnelle : comme d’habitude, j’aurais tendance à recommander de ne pas pulvériser des quantités importantes qui iraient s’accumuler dans les 10 premiers centimètres du sol, perturbant éventuellement les habitants présents. Cette plante vivace, rustique et jolie mérite toute sa place au jardin, elle réserve sans doute au jardinier encore de belles surprises. Si vous tentez des expériences, faites-le avec prudence (gants et lunettes car la sève est irritante) et n’hésitez pas à nous le raconter !

Concernant les feuilles de concom­bre qui jaunissent malgré un arrosage régulier, je pense qu’il s’agit d’une maladie fongique, sans doute le mildiou. À ce stade de la maladie, il est probable que le purin de rue n’aura pas d’effet sur les feuilles très atteintes, et dans le meilleur des cas, il limitera l’expansion de la maladie sur les feuilles peu atteintes. Comme pour la plupart des maladies fongiques, le purin ou la décoction ont surtout un effet préventif ou limitant de l’expansion du champignon.

Angela David

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les plantes qui guérissent (Poche)
Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Stress et sommeil, les prescriptions du Dr Valnet
Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet