Jusqu’au trognon

Rubrique

Saviez-vous que les pommes abritaient environ 100 millions de bactéries ?

Et les pommes bio ont l’avantage de proposer une diversité de bactéries bien plus étendue que les autres, avec des groupes de bactéries – lactobacilles et probiotiques – connues pour leurs effets bénéfiques. Les pommes cultivées de manière « conventionnelle » (c’est-à-dire avec des produits chimiques), quant à elles, contiennent des Escherichia-Shigella, bactéries qui, au contraire, sont pathogènes.

Encore bien des raisons de croquer des pommes bio. Et comme 90 % des bactéries sont dans les pépins, mangez-les jusqu’au trognon !

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel